(Athènes) Environ 4000 personnes, selon la police, ont protesté mercredi soir dans le centre d’Athènes contre les mesures gouvernementales annoncées lundi pour freiner la propagation du variant Delta du coronavirus.

Agence France-Presse

« Nous disons non ! », « Démission ! », scandaient les manifestants, dont certains s’en sont pris aux journalistes et aux photographes.  

Lundi, le premier ministre Kyriakos Mitsotakis a annoncé dans une allocution l’obligation pour les soignants et le personnel des maisons de retraite de se faire vacciner, sous peine d’être mis en arrêt de travail.  

À partir de vendredi, et jusqu’à fin août, les lieux de divertissement, les bars, les cinémas et théâtres, et tous les lieux fermés accueilleront également uniquement des personnes vaccinées.

4,3 millions de personnes sont entièrement vaccinées en Grèce sur une population de 10,7 millions d’habitants, mais le gouvernement craint une recrudescence des cas et une surcharge des hôpitaux avec la propagation du variant Delta.  

Mercredi, la Grèce a recensé plus de 2900 nouveaux cas de COVID-19 contre seulement 800 il y a une semaine.