(Rome) Le milliardaire et ancien premier ministre italien Silvio Berlusconi, de nouveau hospitalisé cette semaine pour les suites de la COVID-19, « n’est pas très en forme », mais va récupérer, a déclaré vendredi le leader d’extrême droite Matteo Salvini.

Agence France-Presse

« J’ai parlé à Berlusconi […]. Il n’est pas très en forme, mais il va récupérer, c’est un battant », a dit Matteo Salvini à la radio publique Rai.

M. Berlusconi, 84 ans, a été hospitalisé à plusieurs reprises ces derniers mois. En septembre, après s’être remis de la COVID-19, il avait confié être passé près de la mort.

Il a été réadmis le 11 mai à l’hôpital San Raffaele de Milan pour traiter des effets de l’infection au coronavirus, avait indiqué à l’AFP une source dans son entourage.

Le quotidien économique Il Sole 24 a affirmé vendredi que l’état de santé du « Cavaliere » s’était détérioré en raison d’une infection intestinale, mais l’information n’a pas été confirmée.

Des sources proches de son parti Forza Italia ont au contraire assuré à l’agence AGI qu’il allait mieux et qu’il sortirait de l’hôpital samedi.

Et son médecin personnel, Alberto Zangrillo, a assuré sur Twitter : « TOUS mes patients vont bien. Faites-vous une raison ».