(Rome) Le gouvernement italien a confirmé mercredi la levée progressive des restrictions anti-COVID-19 à partir du 26 avril, avec notamment la réouverture très attendue des restaurants et cinémas.

Agence France-Presse

Lors d’un conseil des ministres, le gouvernement a décidé qu’à parti de lundi les restaurants seraient autorisés à ouvrir au public à déjeuner, et aussi à dîner pour la première fois depuis fin octobre, mais seulement en plein air et dans les régions classées « jaune » (c’est-à-dire celles présentant le risque de contagion le plus faible).

Dès le 26 avril, les cinémas, théâtres et salles de concert pourront aussi rouvrir, mais uniquement en respectant la distanciation et en restant en dessous de 50 % de leur capacité maximale, avec un plafond supplémentaire de 1000 spectateurs pour les salles en plein air et 500 pour les salles fermées.

Les écoles, collèges et universités donneront la priorité aux cours en présentiel. Les déplacements entre les régions « jaunes » seront également autorisés, mais le couvre-feu restera en vigueur de 22 h à 5 h.

Les grandes lignes de ces nouvelles règles, dont l’entrée en vigueur s’étale en plusieurs étapes, avaient déjà été dévoilées vendredi par Mario Draghi.

Lors de l’étape suivante, à compter du 15 mai, les piscines en plein air seront ouvertes, et les centres commerciaux seront autorisés à rouvrir le week-end alors que jusqu’ici ils ne pouvaient accueillir du public qu’en semaine.

Ensuite, le 1er juin, les bars et restaurants pourront accueillir des clients également dans des lieux fermés, mais seulement de 5 h à 18 h, et les salles de gym pourront rouvrir leurs portes.

Les stades pourront aussi de nouveau accueillir du public, mais seulement à 25 % de leurs capacités maximales. En outre, le nombre de spectateurs ne pourra pas être supérieur à 1000 pour les installations en plein air et 500 pour les installations en lieu fermé.

A partir du 15 juin, des foires pourront avoir lieu, et à partir du 1er juillet feu vert pour les congrès, les centres thermaux et les parcs à thèmes.

Selon les médias italiens, la majorité des régions italiennes devraient être classées en « jaune » à partir de lundi, notamment la Lombardie (région de Milan, nord) et le Latium (centre, région de Rome), et donc bénéficier du début de l’allègement des restrictions.

Cet allègement programmé des restrictions anti-COVID-19 intervient alors que l’Italie continue à enregistrer plus de 300 morts en moyenne par jour, pour un total de plus de 117 000 morts depuis le début de la pandémie.