(Moscou) La Russie doit rester une grande puissance nucléaire et de la conquête spatiale, a estimé lundi le président russe Vladimir Poutine à l’occasion du 60e anniversaire du premier vol dans l’espace, effectué par le cosmonaute soviétique Iouri Gagarine.

Agence France-Presse

« Au XXIe siècle, la Russie doit maintenir son statut parmi les principales puissances nucléaires et spatiales car le secteur spatial est directement lié à la défense », a-t-il dit, au cours d’une vidéoconférence consacrée au sujet avec divers responsables du gouvernement.

Il a demandé la mise en place d’une stratégie de développement spatial sur « au moins 10 ans », citant en premier lieu le secteur de la défense, mais aussi ceux des télécommunications, des transports ou encore de la recherche fondamentale, la santé et l’éducation.  

Pour de nombreux critiques, la Russie a privilégié depuis des années la mise au point de nouvelles armes-comme des missiles hypersoniques-, abandonnant du terrain face à la concurrence occidentale dans le domaine spatial.  

Par ailleurs, ce secteur a été miné par des infrastructures vieillissantes et une corruption de grande ampleur.  

« Le gouvernement doit préparer et approuver un document contenant des mesures claires pour atteindre les priorités », a encore dit M. Poutine.  

Saluant en outre le succès historique de Iouri Gagarine, il estime que « ce sera toujours une grande fierté que ce fut notre pays qui ouvrit la route vers l’univers ».