(Paris) Pas d’amélioration en vue sur le plan sanitaire en France : 45 422 nouveaux cas de COVID-19 ont été enregistrés en 24 heures, un nouveau record, tandis que le pression s’accentue encore en réanimation, avec près de 2500 cas graves recensés dans ces services, selon Santé publique France.

Agence France-Presse

Le nombre quotidien des contaminations a crû de 3390 par rapport à vendredi, jour où la France a dépassé le million de cas confirmés depuis le début de l’épidémie.  

Le bilan des morts s’est également alourdi, avec 138 nouveaux décès enregistrés en 24 heures (contre 298 la veille), l’épidémie ayant tué au moins 34 645 personnes dans ce pays.

Le taux de positivité des tests poursuit sa progression, atteignant 16 %, contre 15,1 % la veille, et seulement 4,5 % début septembre.  

Près de 2500 malades de la COVID-19 étaient hospitalisés en réanimation samedi, 233 nouvelles personnes gravement atteintes ayant été admises dans ces services au cours des dernières 24 heures, selon Santé publique France.

Si le nombre quotidien des admissions supplémentaires en réanimation est en baisse par rapport à vendredi, le nombre total des personnes hospitalisés en réanimation continue de grimper pour arriver à 2491 cas graves (+59 en 24 heures).  

Le nombre des lits en réanimation est actuellement d’environ 5800, mais il pourrait monter, selon le ministre de la Santé Olivier Véran, à 7700 en moins de 15 jours.

Au moment du pic de l’épidémie au printemps, plus de 7000 patients atteints par le nouveau coronavirus se trouvaient en réanimation.  

Par ailleurs 1667 nouveaux malades de la COVID-19 ont été hospitalisés ces dernières 24 heures, portant le nombre total des hospitalisations en France à 15 637.

Deux Français sur trois sont désormais soumis au couvre-feu nocturne imposé à 54 départements (sur une centaine) et à la Polynésie pour freiner la propagation du virus.