(Rome) L’ex-chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi, hospitalisé depuis le 3 septembre en raison d’une infection pulmonaire due à la COVID-19, est sorti lundi de l’hôpital San Raffaele de Milan.

Agence France-Presse

« Cela a été une épreuve difficile, mais grâce au ciel et aux médecins de San Raffaele, je me suis sorti de cette épreuve, peut-être la plus dangereuse de ma vie », a affirmé M. Berlusconi lors d’une courte allocution à la presse devant l’hôpital.  

« Merci à tous ceux qui m’ont été proches », a déclaré l’ancien premier ministre, impeccable en costume-cravate, qui s’est déplacé sans assistance mais avait la voix légèrement enrouée.

Le « Cavaliere », qui aura 84 ans le 29 septembre, avait annoncé le 2 septembre être positif à la COVID-19. Trois de ses enfants et sa nouvelle compagne ont également été testés positifs dans les jours suivants.

L’ex-chef du gouvernement avait été hospitalisé en tant que « patient à risque en raison de son âge et de ses anciennes pathologies », dont une intervention à cœur ouvert, avait expliqué le professeur Alberto Zangrillo, chef du département de réanimation de l’hôpital San Raffaele et qui suivait personnellement le magnat des médias.