(Lille) Vingt et un migrants dans trois embarcations en difficulté ont été secourus dans la Manche samedi alors qu’ils tentaient de rejoindre la Grande-Bretagne, ont indiqué les autorités françaises.  

Agence France-Presse

Vers 2 h (20 h, HE), le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Gris-Nez (nord) a été prévenu « qu’une embarcation avec quatre migrants à son bord » se trouvait à environ deux kilomètres au nord-est de Sangatte, a relaté la préfecture maritime de la Manche et de la Mer du Nord dans un communiqué.  

Ces quatre personnes, « en sévère hypothermie », ont été prises en charge alors que leur embarcation avait chaviré. Ils sont tous « sains et saufs ».

Plus tard dans la nuit, vers 3 h, une personne a appelé les secours pour demander une assistance affirmant se trouver en mer avec d’autres individus à quatre kilomètres au nord de Calais. Sur le bateau pneumatique tombé en panne, se trouvaient 13 migrants qui ont été pris en charge par la police aux frontières.

Puis vers 9 h, le Cross Griz-Nez a été « prévenu par un voilier belge qu’une embarcation de type kayak gonflable avec quatre migrants à son bord » se trouvait « à proximité du chenal du port de Calais ».  Ces quatre personnes ont été récupérées par une vedette de la gendarmerie.