(Berlin) Les autorités allemandes ont annoncé de nouvelles mesures sans précédent pour tenter de contenir l’épidémie de coronavirus, appelant la population à « rester à la maison », à renoncer à ses vacances et fermant les magasins non essentiels.

Agence France-Presse

Le président Frank-Walter Steinmeier, plus haut personnage de l’État, a demandé aux Allemands de rester chez eux alors que plus d’un millier de nouvelles contaminations confirmées ont été recensées en 24 heures.

« Restez à la maison ! Évitez le contact rapproché ! », a-t-il enjoint aux Allemands dans un message vidéo sur sa page internet.  

Ces mesures « sont nécessaires, s’il vous plaît, respectez-les ! », a ajouté M. Steinmeier alors que les parcs, les terrasses de café, notamment à Berlin, étaient très fréquentés ce week-end et ce lundi en raison de l’arrivée du printemps et du retour du soleil.

Autre mesure significative décidée par Berlin : l’interdiction des voyages « pour des vacances dans le pays et à l’étranger », selon Mme Merkel, alors que les Allemands sont traditionnellement de gros voyageurs hors de leurs frontières, notamment en Espagne.

C’est la deuxième fois en quelques jours que la chancelière est venue elle-même devant la presse détailler les mesures, après avoir été critiquée par certains commentateurs qui lui ont reproché un manque de « leadership » et d’avoir tardé à réagir.

Ce changement indéniable intervient en outre alors que le virus continue de se propager en Allemagne, notamment dans les régions de l’ouest comme la Rhénanie du Nord-Westphalie, ou du sud, comme la Bavière qui s’est placée en état de catastrophe.

Au total, entre dimanche et lundi, 1174 nouveaux cas confirmés ont été enregistrés, portant le nombre total de contaminations à 6012, selon les chiffres de l’institut d’épidémiologie Robert-Koch.

L’Allemagne compte jusqu’ici 16 morts.

Le gouvernement d’Angela Merkel a également décidé la fermeture des magasins non essentiels et l’interdiction des rassemblements dans les lieux de culte.

Tous les commerces à l’exception des supermarchés et autres magasins alimentaires, pharmacies, bureaux de poste, établissements bancaires, maisons de presse, jardineries et salons de coiffure devront fermer, selon un communiqué publié à l’issue d’une réunion de la chancelière avec les dirigeants des 16 régions allemandes.

Les aires de jeux pour enfants devront également être fermées tandis que les restaurants devront fermer leurs portes à 18 h.

Les bars, les discothèques, les théâtres, les salles de concert, les musées vont cesser leur activité sur tout le territoire, ainsi que les maisons closes, dans un pays où la prostitution est légale et encadrée par la loi.

Les réunions d’associations, de clubs sportifs, d’écoles de musique ou les cours délivrés par les universités populaires sont également interdits.  

Les marchés hebdomadaires, qui attirent les foules en particulier le samedi, pourront en revanche continuer à se tenir.

Les visites dans les maisons de retraite ou centres de soins aux personnes âgées devront par ailleurs être restreintes alors que les personnes âgées sont particulièrement touchées par le nouveau coronavirus.  

Toutes les écoles et crèches du pays doivent également fermer.