(Moscou) Le procès d’un ex-marine américain, accusé d’avoir attaqué deux policiers russes et qui risque jusqu’à 10 ans de prison, a commencé mercredi dans un tribunal de Moscou.

Agence France-Presse

Trevor Reed, 28 ans, originaire du Texas, est accusé d’avoir attaqué en août dernier deux policiers, qui avaient été appelés sur les lieux en raison de son fort état d’ébriété.

L’un des policiers a affirmé que Trevor Reed avait tenté de s’emparer de son arme en créant le risque d’un accident de la route au moment où ils le conduisaient vers un poste de police. L’autre a assuré avoir été frappé par l’Américain à l’abdomen.

M. Reed se trouvait depuis août dernier en détention provisoire dans l’attente de son procès.

Ses parents, sa sœur et sa compagne russe étaient présents mercredi dans la salle d’audience.

Il était extrêmement ivre. Il ne se souvient de rien de cette soirée, à part que beaucoup de personnes ont essayé de porter un toast avec lui avec de la vodka.

Le père de Trevor Reed, Joey Reed, 60 ans.

Donc, « il ne peut pas plaider honnêtement » coupable ou non, a-t-il souligné.

L’affaire de Trevor Reed a été mise en lumière en raison de la lourde peine que risque ce ressortissant américain au moment où des rumeurs vont bon train en Russie sur un éventuel échange de prisonniers entre Moscou et Washington.  

Sa famille a proposé de verser pour lui une caution de 15 000 dollars, mais la justice russe l’a refusée.  

Un autre ressortissant américain, Paul Whelan, arrêté pour espionnage et qui risque jusqu’à 20 ans de prison, est en détention provisoire en Russie depuis 2018 dans l’attente de son procès.