Plus de 140 supporters, principalement italiens, venus assister au quart de finale aller de la Ligue des champions opposant la Juventus de Turin à l'Ajax ont été arrêtés mercredi à Amsterdam car ils détenaient des objets potentiellement dangereux, a annoncé la police néerlandaise.

Mis à jour le 10 avr. 2019
AGENCE FRANCE-PRESSE

Un premier groupe de 46 supporters a été arrêté en cours d'après-midi dans une station de métro d'Amsterdam, suivi d'une deuxième salve de 61 arrestations à la Johan Cruyff Arena, où se déroulait le match.

Parmi ces deux groupes figurent en particulier des supporters italiens, a déclaré la police néerlandaise dans un communiqué.

Certains supporters étaient notamment en possession de feux d'artifices, de vaporisateurs au poivre, d'un couteau, de fusées éclairantes, d'un marteau et de matraques extensibles, a précisé la police, qui a partagé des photos des différents objets saisis.

Sur Facebook, le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini avait précédemment évoqué 120 supporters de la Juventus arrêtés.

« Les suspects ont été transférés dans un centre de détention en bus », a indiqué la police d'Amsterdam, ajoutant que l'enquête suit son cours.

Plus de 30 arrestations ont également eu lieu à proximité du stade dans la soirée, des fans ayant allumé des feux d'artifice, lancé des pavés et détruit des fenêtres.

Ces dernières arrestations se sont déroulées près de l'entrée du stade des partisans de l'Ajax, a rapporté l'agence de presse néerlandaise ANP.

L'Ajax et la Juventus se sont quittées sur un score nul (1-1), mercredi soir.