(Pékin) L’ambassade de Chine au Royaume-Uni a déclaré vendredi que la police britannique était pour l’instant dans l’incapacité de confirmer que les 39 morts retrouvés dans un camion près de Londres étaient bien des ressortissants chinois.

Agence France-Presse

Des agents de l’ambassade se sont rendus jeudi dans le comté d’Essex, là où les corps des victimes ont été retrouvés dans un camion frigorifique garé dans une zone industrielle.

La police britannique a déclaré « penser qu’il s’agit de ressortissants chinois ». Le conteneur du camion était arrivé en provenance de Zeebruges, en Belgique.

« La police britannique a déclaré qu’elle était en train de vérifier l’identité des victimes, et qu’elle ne pouvait pas confirmer dans l’immédiat qu’il s’agit de ressortissants chinois », a indiqué un porte-parole de l’ambassade de Chine au Royaume-Uni dans un communiqué publié sur son site internet.

Le consul général de Chine au Royaume-Uni, Tong Xuejun, a déclaré jeudi à la télévision publique chinoise CCTV qu’il avait rencontré la police locale.

« Nous allons pousser la police britannique à continuer son enquête afin de découvrir la vérité. Nous tiendrons les médias informés de l’évolution de la situation », a indiqué M. Tong.

La police britannique a arrêté le chauffeur du camion dans le cadre d’une enquête pour meurtre. Elle a par ailleurs indiqué que les victimes étaient huit femmes et 31 hommes.

Le drame rappelle un précédent au Royaume-Uni : en juin 2000, 58 clandestins chinois avaient été retrouvés morts asphyxiés dans un camion dans le port de Douvres (sud-est).