Une vague de chaleur accablante s'abat sur le Portugal et l'Espagne, produisant des températures quasi-record dans le sud de l'Europe.

Mis à jour le 4 août 2018
ASSOCIATED PRESS

Le Portugal a déclenché un état d'alerte maximale dans plus de la moitié du pays, samedi, où le mercure s'approche des 46 degrés Celsius. La plus haute température jamais enregistrée au Portugal était de 47,4 degrés Celsius en 2003.

Les conditions météorologiques chaudes et sèches y ont d'ailleurs entraîné plusieurs incendies. Le plus important brasier a brûlé un millier d'hectares à proximité de la ville de Monchique, dans la région de l'Algarve.

Le président portugais, Marcelo Rebelo de Sousa, met en garde contre «une situation très grave de chaleur extrême».

L'Espagne a elle aussi émis des avertissements de hautes températures pour ses régions méridionales.

La masse d'air chaud en provenance de l'Afrique apporte également de la poussière du désert du Sahara sur le Vieux Continent.