Les États-Unis ont salué mardi le projet de la Pologne d'acquérir des missiles Patriot américains pour une valeur de cinq milliards de dollars, alors que les tensions avec le voisin russe se sont exacerbées ces derniers mois.

Publié le 21 avr. 2015
AGENCE FRANCE-PRESSE

«La Pologne est un pilier au sein de l'OTAN et son programme de modernisation de son système de défense (...) renforce directement la puissance militaire de l'Alliance», a déclaré Marie Harf, une porte-parole du département d'État, dans un communiqué.

À l'heure où les tensions avec la Russie sont fortes, le président polonais Bronislaw Komorowski a annoncé mardi que son pays négocierait avec les États-Unis l'achat de missiles sol-air pour son bouclier antimissiles, un contrat évalué à plus de cinq milliards d'euros.

Dans ce plus important contrat militaire de l'histoire de l'armée polonaise, Varsovie a tranché en faveur des missiles Patriot de l'Américain Raytheon au détriment du consortium européen Eurosam.

Les négociations doivent débuter en mai.

Les États-Unis, a poursuivi Marie Harf, «sont attachés à la sécurité de la Pologne et à la défense commune au sein de l'OTAN».