Le scandale politico-financier qui fait tanguer le gouvernement islamo-conservateur du Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a coûté plus de 100 milliards de dollars à l'économie du pays, a affirmé lundi le vice-premier ministre Bülent Arinç.

Publié le 30 déc. 2013
AGENCE FRANCE-PRESSE

«Nous parlons de dommages d'un montant de plus de 100 milliards de dollars», a déclaré M. Arinç, porte-parole du gouvernement, à l'issue d'un conseil des ministres.