Source ID:; App Source:

Deux coqs au fourneau pour Pâques

Les chefs David Biron et Laurent Godbout dans... (Photo: Ivanoh Demers, La Presse)

Agrandir

Les chefs David Biron et Laurent Godbout dans les cuisines du restaurant Duel.

Photo: Ivanoh Demers, La Presse

Depuis un peu plus d'un an, les chefs David Biron et Laurent Godbout s'affrontent dans les cuisines du restaurant Duel, à Montréal. Le premier mardi de chaque mois, chacun crée ses propres recettes sur des thèmes communs. Qui a eu la meilleure idée ? C'est aux convives de trancher. Question de présenter le menu de Pâques le plus diversifié qui soit, nous les avons mis au défi.

Dans la cuisine du restaurant Duel, les chefs Laurent Godbout et David Biron badinent. Ils préparent chacun un repas de Pâques pour La Presse et ils spéculent sur lequel présentera les meilleurs plats. Car chacun a sa propre idée des mots coco, lapin et chocolat.

« Quand c'est tout noir, est-ce que ça veut dire que ton truc est cuit ? »

En remplissant des coquilles d'oeufs de saumon fumé, Laurent Godbout fait mine de laisser brûler les crevettes de son associé, David Biron.

L'attitude faussement compétitive des chefs fait partie du concept du restaurant Duel, ouvert il y a un an et demi, rue Amherst, à Montréal. Les premiers mardis de chaque mois, à quelques rares exceptions près, les chefs s'affrontent devant les clients.

À partir de sept mots, ils concoctent tous deux leur propre menu. David Biron (ex-chef du Yuzu, à Québec) préconise la cuisine asiatique, et Laurent Godbout (L'Épicier, Version Laurent Godbout, notamment) apprécie pour sa part la cuisine française moderne.

Ainsi, l'expression « hommage à Walt Disney » a récemment amené les chefs à cuisiner des plats colorés : une soupe « vert Shrek » pour David, et une assiette « Bugs Bunny » remplie de carottes différentes pour Laurent.

Pour respecter le concept, le restaurant est divisé en deux. L'espace de Laurent Godbout est typiquement français, avec des tables carrées, sagement séparées les unes des autres. De son côté, David présente ses plats sur une seule table.

Et au vote populaire, un chef se démarque-t-il ? « Oh ! voilà une question à ne pas poser ici ! » plaisante Laurent Godbout. « Mon art n'est pas toujours compris », ajoute David Biron en souriant, bon joueur.

La cuisine française, plus près des habitudes québécoises, demeure un choix réconfortant, ajoutent les chefs pour expliquer le « léger » avantage de Laurent sur son associé.

Pour le défi lancé par La Presse, les deux chefs se sont entendus sur les mots « coco », « lapin » et « chocolat ». S'ils se disent près des traditions de Pâques, ils réinventent toutefois le menu. « Je suis toujours au fourneau, même à Pâques, explique David. C'est une passion pour moi ! Chez moi, on tient aux traditions comme la chasse aux oeufs, mais j'ajoute toujours un peu de nouveauté à des plats typiques comme l'agneau ou le jambon. »

________________

Restaurant Duel

1429, rue Amherst, Montréal

514-528-1429

www.restaurantduel.com

 




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Société

Tous les plus populaires de la section Société
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer