Depuis la création de la Société des alcools du Québec (SAQ), il y a 100 ans, les goûts des Québécois ont bien changé en matière d’alcool. Savez-vous ce qu’ils préfèrent aujourd’hui ? Voici cinq questions pour tester vos connaissances.

Karyne Duplessis Piché Karyne Duplessis Piché
Spécialiste en vin, collaboratrice invitée

Quel est le cépage préféré des Québécois ?

A) Chardonnay

B) Pinot gris

C) Sauvignon blanc

Réponse : A. Loin devant le sauvignon blanc et le pinot gris, le chardonnay est la variété de raisin préférée au Québec. Elle surpasse le cabernet-sauvignon, le cépage rouge chouchou des Québécois. Qu’est-ce qui explique sa popularité ? Sans doute sa polyvalence. Le chardonnay est cultivé partout dans le monde dans une multitude de terroirs. Ses vins sont tantôt beurrés et vanillés, tantôt acidulés et rafraîchissants.

Ce chardonnay est produit en Argentine par la famille Bousquet. Originaire du sud-ouest de la France, elle est tombée sous le charme du terroir argentin lors d’un voyage en 2002. Elle s’est installée dans la région Tupungato, où elle pratique l’agriculture biologique à plus de 1000 mètres d’altitude. Elle produit plusieurs vins, dont celui-ci, vendu à moins de 16 $. Il plaira aux amateurs de vins frais et légèrement parfumés. Dès qu’il est versé, les arômes de fruits jaunes et de fleurs remplissent le verre. Croquant à l’attaque, sa finale ronde en bouche met en valeur les notes d’agrumes qui persistent longtemps. Il fera un mariage heureux avec un poulet rôti.

PHOTO TIRÉE DU SITE DE LA SAQ

Domaine Bousquet Chardonnay Mendoza

Domaine Bousquet Chardonnay Mendoza, 15,25 $ (14195339), 13 %, bio.

> Consultez la fiche de la SAQ

Est-ce que les ventes de vin rouge au Québec ont augmenté, diminué ou sont restées stables depuis 15 ans ?

A) Elles ont augmenté.

B) Elles ont diminué.

C) Elles sont restées stables.

Réponse : B. Les Québécois préfèrent encore le vin rouge, mais moins qu’avant. Dans son rapport annuel de 2005, la SAQ indiquait que plus de 77 % des vins vendus dans la province étaient rouges. En 2020, on était à moins de 60 %. Quelle couleur tire profit de cette baisse ? Le blanc ! Il accapare aujourd’hui 36 % des parts de marché, comparativement à 5 % pour le rosé.

À défaut de partir dans le Sud cet hiver, ce blanc aromatique remplit notre verre du soleil chaud qui baigne la Méditerranée. D’ailleurs, sur le mur du Château Mourgues du Grès, on a gravé la devise SINE SOLE NIHIL, qui signifie « Rien sans soleil ». Dans le sud de la France, à 25 minutes du pont du Gard, plus précisément dans les Costières de Nîmes, François et Anne Collard élaborent ce blanc à base de grenache blanc, de roussanne et de vermentino. Son attaque vive et saline s’intègre aux arômes de fruits exotiques et invite à un deuxième verre.

PHOTO TIRÉE DU SITE DE LA SAQ

Château Mourgues Du Grès Les Galets Dorés 2019

Château Mourgues Du Grès Les Galets Dorés 2019, 19,15 $ (11095877), 13 %, bio.

> Consultez la fiche de la SAQ

Quel pays producteur de vin a perdu sa place en 2020 dans le top 3 des ventes au Québec ?

A) Argentine

B) États-Unis

C) Portugal

Réponse : B. Les ventes de vin américain chutent depuis cinq ans au Québec. Est-ce la réponse des Québécois aux choix politiques de nos voisins du Sud ? Est-ce parce qu’ils jugent les vins trop chers ? Ou encore, ils semblent trop « sucrés » ? Difficile à dire. Peu importe la raison, c’est maintenant l’Espagne qui occupe la troisième place sur le podium des ventes.

Certifié biologique, abordable et vraiment bon, ce rouge espagnol réunit toutes les raisons pour lesquelles les Québécois aiment les vins de ce pays. Dans la région de Castille La Mancha, le domaine Altolandon cultive les raisins à plus de 1000 mètres d’altitude. Il déjoue ainsi le climat chaud de la région et apporte de la fraîcheur au vin. Dans le verre, ce grenache noir sent bon la cerise, la framboise et le poivre. Soyeux, juteux et fruité en bouche, c’est le rouge parfait pour l’après-ski à la maison !

PHOTO TIRÉE DU SITE DE LA SAQ

Altolandon Milhistorias Manchuela 2018

Altolandon Milhistorias Manchuela 2018, 16,30 $ (13794111), 14 %, bio.

> Consultez la fiche de la SAQ

Quel est le prix moyen d’une bouteille de vin vendue au Québec ?

A) 12,55 $

B) 16,78 $

C) 22,16 $

Réponse : B. Les Québécois dépensent en moyenne 16,78 $ pour une bouteille de vin. C’est près de 2 $ de plus qu’il y a 10 ans.

Ce vin blanc permet de respecter son budget et d’embrasser une autre tendance, celle des vins locaux. Cette bouteille est produite par la famille Guertin, à Saint-Paul-d’Abbotsford. Établie depuis 25 ans, elle réunit trois hybrides, le cayuga, le seyval et le frontenac blanc. Facile à trouver, ce vin remplit le verre de parfums de poire, de fleurs et d’agrumes. En bouche, on retrouve l’acidité vibrante qui caractérise les vins du Québec. De subtils arômes d’épices s’invitent sur le palais et complètent la finale ronde. C’est un bon choix pour accompagner la fondue au fromage.

PHOTO TIRÉE DU SITE DE LA SAQ

Les Artisans du Terroir Prémices 2019

Les Artisans du Terroir Prémices 2019, 16,95 $ (14567593), 12 %

> Consultez la fiche de la SAQ

Quel est le spiritueux le plus populaire au Québec ?

A) Vodka

B) Gin

C) Liqueur

Réponse : C. Surprise, ce n’est pas le gin, mais bien les liqueurs que les Québécois consomment le plus. Ce type de spiritueux est généralement plus faible en alcool et plus sucré. Il est souvent aromatisé avec des fruits.

L’entreprise Spiritueux Iberville se spécialise dans la production de liqueurs. Son amaretto à base de miel d’Anicet est un pur délice. L’ajout de gingembre réalise un bel équilibre et ajoute de la complexité au goût classique de l’amande. Pour apporter un peu de douceur et de richesse à sa bière de gingembre, ce n’est pas piqué des vers.

PHOTO TIRÉE DU SITE DE LA SAQ

Miele Amaretto

Miele Amaretto, 29,50 $ (14182407), 28 %.

> Consultez la fiche de la SAQ