Le syndicat des vignerons de l’AOC des Costières de Nîmes remplace sa traditionnelle bouteille « Nîmoise », créée en 1991, et en sort deux nouvelles : la « statutaire » est destinée aux rouges et aux blancs. Ses caractéristiques ? « Un jable (fond) droit, une bague (partie excroissante du goulot) carrée et une teinte cannelle ».

Agence France-Presse

Plus galbée et transparente, l’« innovante » est destinée aux rosés de l’appellation rhodanienne : elle affiche une « piqûre (partie bombée du cul-de-bouteille) en peau de crocodile », l’animal qui figure sur les armes de la ville gardoise, attaché à un palmier.

Croco et palmier, qui apparaissaient sur la Nîmoise via un logo conçu par le designer Philippe Starck, sont conservés sur les nouvelles bouteilles.

Le but avoué de ce relookage est « d’accompagner la montée en gamme des vins » de l’appellation, selon un communiqué.