Une semaine à peine après avoir présenté son tout premier F-150 électrique, Ford a annoncé la semaine dernière qu’il souhaite que 40 % de ses véhicules vendus en 2030 soient entièrement électriques. Pour ce faire, il faut inévitablement s’attaquer aux segments prolifiques, une offensive que le constructeur prépare dans les coulisses avec une nouvelle plateforme modulaire.

Charles René
Charles René La Presse

Évidemment, les détails sur ce squelette qui hébergera de nombreux modèles sont plutôt épars pour le moment. Le constructeur a cependant confirmé que l’Explorer en bénéficiera. Le VUS intermédiaire qui est l’un des modèles les plus populaires du constructeur pourrait devenir, si l’échéancier de sa mise en marché est bon, le premier VUS électrique à réellement disposer de trois rangées de sièges, en excluant le Tesla Model X. Son cousin chez Lincoln, l’Aviator, devrait également bénéficier de cette avancée tout électrique.

À l’instar de la plateforme du Mustang Mach-E, ce châssis permettra d’être employé avec une configuration à un seul moteur arrière ou à deux moteurs, pour assurer son rouage intégral. Des esquisses présentées par Ford suggèrent également la possibilité d’une version entièrement électrique du VUS Bronco, un modèle fort attendu qui arrivera bientôt chez les concessionnaires avec actuellement le choix d’un quatre-cylindres et d’un V6 turbocompressés pour concurrencer le Jeep Wrangler.

Motor Trend souligne pour sa part que Ford s’affaire déjà au développement d’une nouvelle plateforme électrique pour le F-150 électrique, alors qu’il n’est même pas encore sur le marché. Elle pourrait logiquement être adaptée aux VUS pleine grandeur Ford Expedition et Lincoln Navigator. La course est lancée et le rythme, lui, est haletant !