Selon les derniers rapports de l'entreprise américaine Federal-Mogul Corp., une nouvelle génération de bougies d'allumage serait sur le point de voir le jour.

Éric Descarries LA PRESSE

Contrairement à la traditionnelle bougie qui provoque l'explosion du mélange d'air et de carburant dans la chambre à combustion d'un moteur conventionnel par une étincelle électrique, la nouvelle bougie qui fait partie du système Advanced Corona Ignition System (Système d'allumage avancé à couronne ou ACIS) est un petit appareil à haut voltage qui utilise le plasma créant une collection de particules électriquement chargées générées en "excitant" l'air à la pointe de la bougie.

Au dire de Federal-Mogul, une des multiples entreprises étudiant présentement ce nouveau principe, au moins une dizaine de constructeurs automobiles sont intéressés par ce système qui pourrait bien être offert dès 2017! Le système ACIS produit plusieurs arcs grâce à ses multiples pointes.

Selon les documents de Federal-Mogul, les bougies doivent adopter un plus petit diamètre vu que les moteurs rapetissent. C'est alors que le centre de céramique de la bougie subit plus de stress, ce qui n'arrivera pas aux bougies ACIS qui ne sont pas affectées par la chaleur.

Les bougies ACIS auront des formes permettant une plus grande durée et une plus grande longueur des arcs de plasma. Avec le calage variable des soupapes, les nouvelles bougies pourraient même permettre une économie de carburant allant jusqu'à 10% sur certains moteurs.

Toutefois, l'installation de ce nouveau système pourrait engendrer de nouvelles dépenses, car le système ACIS exige son propre régime informatique et ses propres composantes électroniques.

Heureusement, toutefois, les moteurs actuels n'auront besoin d'aucune modification pour fonctionner avec le système ACIS. Après tout, la vénérable bougie d'allumage n'a, pour ainsi dire, pas changé depuis plus de 100 ans. Un renouveau dans le domaine ne peut qu'être bienvenu.