Les lecteurs CD pourraient devenir la prochaine victime de la bataille menée par les constructeurs automobiles pour faire perdre du poids aux voitures dans le but de limiter la consommation de carburant.

RELAXNEWS

Le principal designer de Ford Michael Arbaugh a récemment révélé, dans une interview avec le Detroit Free Press, qu'il "attendait le jour" où les designers mettront pour de bon à la poubelle les lecteurs CD.

La raison est simple: les lecteurs CD pèsent environ 2 kg (et encore plus quand on inclut leurs boîtiers) et ont un impact direct sur la consommation de carburant des voitures modernes.

Il y a environ un an, ce détail n'avait pas autant d'importance, mais dans un monde où le prix élevé des carburants est devenu la norme et où l'aspect écologique est plus important que jamais, les constructeurs s'intéressent aux moindres détails qui pourraient être éliminés.

"Je pense que tous les moins de 30 ans utilisent probablement des lecteurs MP3. Ils n'achètent pas de CD", a ajouté Michael Arbaugh. Cela signifie que l'on pourrait assister à une mort des lecteurs CD bien plus rapide que celle des lecteurs cassette.

L'an dernier, Ford a retiré les lecteurs multi-CD de sa gamme européenne de Ford Focus, après avoir remarqué que 95% des acheteurs du modèle choisissaient la version avec la connexion à un appareil MP3 et que 90% d'entre eux optaient pour une connexion Bluetooth.

La Chevrolet Sonic RS a également supprimé son lecteur optique pour le système MyLink qui permet de connecter des lecteurs MP3 et de diffuser de la musique via des sites comme Pandora.

La société d'études Stratacom a prédit cette année qu'environ 331 000 voitures seraient vendues sans lecteur CD cette année aux États-Unis - et que ce chiffre passerait à 12,1 millions d'ici 2018.