Rachetée en 2011 par le spécialiste des produits récréatifs Polaris, puis ressuscitée à peine 27 mois plus tard avec un trio de modèles affichant l'iconique silhouette qui lui est associée, la marque Indian poursuit sa renaissance en 2015 avec une toute nouvelle Scout. Plus petite, plus légère et plus abordable, la Scout surprend surtout par l'une des lignes les plus modernes du créneau custom.

Bertrand Gahel LA PRESSE

Un héritage à double tranchant

Pratiquement n'importe qui, amateur de moto ou pas, arrive à «voir» une Indian en fermant les yeux. Si cette silhouette légendaire représente une inestimable richesse pour la marque en permettant à ses produits d'être instantanément identifiables, elle représente aussi un problème majeur. En effet, elle pourrait prendre la forme d'une prison de laquelle les designers n'arrivent pas à sortir. Afin d'éviter de tomber dans ce piège, Indian brise courageusement ce moule dès 2015 en proposant une nouveauté dont la ligne n'a strictement rien à voir avec celle des Chief lancées l'an dernier. La Scout amène plutôt des traits qui surprennent franchement par leur contraste avec le classicisme traditionnel des customs.

Un style jeune et surprenant

L'histoire derrière le style de la Scout est intéressante, celle-ci étant l'oeuvre d'un ancien employé de l'équipe de design de Harley-Davidson. Frustré par les contraintes stylistiques nécessaires pour protéger l'essence du «look Harley-Davidson», il est passé chez Indian, où on a laissé son imagination courir plus librement. La Scout en est l'admirable résultat. De l'attrayante finition industrielle de son V-Twin jusqu'à la très habile intégration du radiateur - l'éternel problème des customs refroidies par liquide - dans le cadre en aluminium, en passant par l'embossage que partagent les garde-boues et le réservoir, la Scout apporte un vent de fraîcheur en matière de style.

Une construction inhabituelle

On remarque immédiatement que la Scout est construite de manière particulière. Généralement, les customs font de leur mieux pour cacher leur châssis et exposer leur moteur. Dans ce cas, le cadre, qui est massif et réalisé en aluminium coulé, est au contraire utilisé comme l'un des éléments prédominants du design. La combinaison des costaudes sections avant et arrière du châssis, et du style industriel et épuré du moteur, donne à l'ensemble un flair moderne qui n'existe dans pratiquement aucune autre custom. Quant au moteur, il s'agit d'un tout nouveau V-Twin de 1133 cc refroidi par liquide, qui produit 100 chevaux et tourne relativement haut.

L'accessibilité en priorité

Très basse, facile à soulever de sa béquille, très légère à manier et dotée d'une position de conduite décontractée, mais compacte, la Scout est clairement conçue dans un esprit d'accessibilité. Les moins grands et les moins expérimentés s'y sentent immédiatement à l'aise; pour les plus costauds, Indian offre des repose-pieds plus avancés afin d'aérer l'ergonomie. Sur la route, toutes les manoeuvres s'effectuent instinctivement et précisément, sans effort particulier et sans surprise, si bien qu'experts comme novices peuvent retirer du plaisir d'une route sinueuse. Seuls bémols de ce côté: des suspensions qui digèrent mal les gros défauts de la chaussée, particulièrement à l'arrière, et l'ABS, malheureusement absent.

Un V-Twin pas comme les autres

En annonçant une puissance de 100 chevaux dans cette catégorie où 60 ou 70 chevaux représentent des chiffres bien plus communs, Indian continue de surprendre. Le nouveau V-Twin s'avère bel et bien capable d'accélérer assez fortement pour distraire un pilote exigeant, mais une précision est importante. C'est en tournant très haut - pour le créneau custom -, soit à près de 9000 tr/min, que le moteur arrive à générer ces fameux 100 chevaux. Or, à partir de 5000 tr/min, des vibrations nettement trop fortes viennent ternir le tableau. La bonne nouvelle, c'est qu'en deçà de ce seuil, il s'agit d'un excellent moteur qui s'avère doux, coupleux et même plaisant à l'oreille.

Un produit jeune et moderne

Indian souhaite qu'on compare sa nouvelle Scout à la populaire Harley-Davidson Sportster 1200, celle-ci étant moins puissante et plus lourde. Mais en selle, la nouveauté d'Indian se rapproche plus d'une custom japonaise moderne comme une Yamaha Stryker de 1300 cc que de la Harley et de son V-Twin de 1200 cc refroidi à l'air.

Comparaisons mises à part, l'important est de retenir qu'avec une Scout à 12 199$ dessinée de manière plus moderne que classique et dont la conception s'avère décidément avant-gardiste, la mythique marque s'adresse à un auditoire non seulement beaucoup plus large en matière de moyens, mais aussi nettement plus jeune.

Fiche technique

Marque: Indian

Modèle: Scout

Prix: 12 199$

Garantie: 2 ans/kilométrage illimité

Moteur: V-Twin de 1133 cc refroidi par liquide

Transmission: à 6 rapports, entraînement final par courroie

Poids (tous pleins faits): 253 kg

Frein avant: 1 disque avec étrier à 2 pistons

Frein arrière: 1 disque avec étrier à 1 piston

Pneu avant: 130/90-16

Pneu arrière: 150/80-16