Au premier coup d'oeil, la ligne basse, extraordinairement élancée et très habillement proportionnée de la Sabre ou de l'Interstate (la Stateline n'est ni plus ni moins qu'une Interstate sans les sacoches latérales et le parebrise) semble non seulement unique et fraîche, mais aussi facilement identifiable à un constructeur autre que Harley-Davidson, dans ce cas Honda.

Bertrand Gahel, collaboration spéciale LA PRESSE

Il s'agit de la caractéristique la plus importante de ces nouveautés puisque cet aspect les distingue de manière claire des autres customs offertes sur le marché, et ce, dans un univers où la seule tendance a jusqu'aujourd'hui été celle d'imiter le mieux possible les produits Made in Milwaukee.

En fait, les nouvelles Honda sont tellement particulières en matière de style qu'on serait instinctivement porté à douter de leur comportement routier, puisque des proportions aussi extrêmes engendrent généralement de sévères défauts de tenue de route. Mais Honda demeure Honda et malgré une géométrie de direction essentiellement jamais vue sur des machines de grande production ainsi qu'un très long empattement, les nouveautés se conduisent sans le moindre effort ou tracas.

Il semblerait pour une fois que la capacité des constructeurs nippons à parfaire l'ingénierie au point d'aseptiser les sensations de conduite ait été mise à bon usage, puisqu'elle permet dans ce cas de rendre parfaitement utilisables des concepts extrêmes.

Le guidon a été reculé jusqu'à ce qu'il tombe naturellement sous les mains du pilote, la selle est très basse et l'angle des jambes que dictent les repose-pieds s'avère tout à fait raisonnable. Sur la route, la combinaison d'équilibre de cette position aux dimensions anormalement allongées des modèles est fort agréable.

La Sabre se montre même particulièrement attrayante une fois en selle. On ressent la minceur de la monture au niveau de la selle, du réservoir et en ce qui a trait au traitement minimaliste et soigné de la très longue partie avant. Cela peut sembler étrange, mais même la forme allongée de la nacelle du phare, qui reflète en le déformant élégamment le paysage qui défile, apporte quelque chose à l'expérience de conduite.

Mécanique éprouvée

Si les nouveautés Honda sont ainsi très habilement dessinées et étonnamment bien maniérées, elles n'offrent en revanche que très peu d'innovations en matière de mécanique ou de sensations moteur. Toutes sont propulsées par le même V-Twin de 1,3 litre dérivé de la défunte série des VTX1300. Désormais injecté, ce moteur a été pour l'occasion calibré de manière à produire plus de couple à bas régime au détriment de quelques chevaux, un compromis dont personne ne se plaindra.

Malgré sa cylindrée réduite par rapport à celle des poids lourds du genre custom, la Sabre fait plus que se débrouiller en ligne droite. Si elle n'a clairement pas été conçue avec l'intention de gagner des courses d'accélération, elle procure en revanche le type de poussée immédiate et de vrombissement profond qui devrait satisfaire l'amateur moyen de custom. L'exception à l'aspect mécanique ordinaire de ces modèles est la présence d'un système de freinage combiné et équipé de l'ABS. Il s'agit d'une première dans cette catégorie et d'une preuve supplémentaire de la détermination de Honda à munir toutes ses motos de l'ABS. Si seulement le constructeur mettait un peu de cette énergie à dessiner ses pare-brise de customs... Une énergie dont celui de l'Interstate, modèle pourtant destiné au tourisme, aurait grand besoin puisqu'il est simplement exécrable en raison des étourdissantes turbulences qu'il génère au niveau de la tête.

La période actuelle est fort intéressante chez les customs, car même si elles sont toujours populaires, elles ne se vendent plus aussi facilement que dans le passé. Les constructeurs devront donc faire plus que bêtement imiter ce qu'offre Harley-Davidson pour attirer des acheteurs. La direction que prend Honda avec ces nouvelles 1300 illustre non seulement cette réalité, mais elle montre aussi qu'il est tout à fait possible de concevoir des customs très attrayantes sans fixer une Fat Boy avec des oeillères.

FICHE TECHNIQUE

Honda Sabre

Prix: 13 399$

Garantie: 1 an/kilométrage illimité

Moteur: bicylindre en V SACT de 1312 cc refroidi par liquide

Transmission: à 5 rapports, entraînement final par cardan

Poids en ordre de marche: 307 kg

Frein avant: 1 disque avec étrier à 2 pistons

Frein arrière: 1 disque avec étrier à 1 piston

Pneu avant: 90/90-21

Pneu arrière: 170/80-15

Bertrand Gahel est l'auteur du Guide de la moto.

Photo fournie par Honda

Imiter les lignes des Harley-Davidson a longtemps suffi pour vendre des customs, mais les acheteurs commencent aujourd'hui à demander autre chose. Honda espère que le style «chopper» de sa Fury qui a servi d'inspiration à cette nouvelle gamme de customs, dont fait partie l'Interstate de tourisme léger, représente une réponse à cette demande.