Le Ford Mustang Mach-E GT, le Genesis GV60 et le Tesla Model Y sont de fiers rivaux du Volvo C40. Voyons de plus près.

Publié le 18 mai
Éric LeFrançois
Éric LeFrançois Collaboration spéciale

Ford Mustang Mach-E GT

Prix : à partir de 85 995 $

En le comparant à celui du Mustang Mach-E GT, le prix du C40 de Volvo devient soudainement presque raisonnable. L’écart est substantiel, mais le Mach-E GT veille à le justifier sur le plan des performances, de l’autonomie, du silence de roulement, mais également au chapitre de la dynamique de conduite. Pour moins de 100 000 $, les véhicules électriques offrant un tel plaisir au volant sont (très) rares. En dépit de toutes ces accolades et du fait que le Ford devance dans tous ces domaines le Volvo, la question demeure : tout cela légitime-t-il un prix aussi élevé ?

Genesis GV60

Prix : à partir de 71 000 $ (frais de transport inclus)

PHOTO FOURNIE PAR GENESIS

Genesis GV60

Tout comme le C40, l’autonomie du GV60 apparaît plutôt décevante. La déclinaison d’entrée de gamme (Advanced) prétend parcourir 399 km sur une pleine charge contre 378 km pour la version Performance. Cette dernière se compare très avantageusement au C40 de Volvo. En fait, elle la surclasse dans bien des domaines : puissance, efficacité, dynamisme, volume intérieur. En outre, le GV60 bénéficie de certaines avancées destinées à pimenter sa conduite (mode de Boost et Drift). En revanche, Genesis exige en retour 79 000 $ (frais de transport et préparation inclus), ce qui est nettement plus que la proposition de Volvo. Le GV60 Advanced (71 000 $) domine moins outrageusement le C40, mais demeure tout de même un cran au-dessus.

Tesla Model Y

Prix : à partir de 83 990 $

PHOTO FOURNIE PAR TESLA

Tesla Model Y

Tout comme le Mustang Mach-E, le Model Y éclipse le C40 au rayon des performances et de l’efficacité énergétique. Et plus encore que le Ford, le Tesla se veut plus accueillant, plus polyvalent, plus apaisant (autonomie et réseau de recharge) et plus véloce que le Volvo. Bien que le châssis du Mach-E soit plus finement réglé que celui du Model Y, ce dernier demeure néanmoins supérieur à celui du C40. En revanche, le Model Y peine à soutenir la comparaison avec son concurrent sino-suédois au chapitre de la qualité d’exécution (finition et peinture).