Il était attendu impatiemment par les amateurs depuis les balbutiements de la renaissance du Bronco sous sa forme moderne, il y a un an et demi. C’est maintenant chose faite. Ford a lancé la semaine dernière la livrée Raptor de son Bronco, une version taillée pour affronter les parcours hors route les plus exigeants avec l’attirail nécessaire.

Publié le 2 février
Charles René
Charles René La Presse

Pour appâter la clientèle visée, Ford a choisi d’employer une étiquette connue : Raptor. Le terme avait jusque-là été utilisé uniquement par le F-150 depuis 2010 pour nommer une variante conçue pour des séances de hors-route éreintantes. Cette version a d’ailleurs créé un tout nouveau registre de camionnettes baroudeuses cherchant à la fois à augmenter les limites physiques de ces mastodontes et les marges de profit des constructeurs.

PHOTO FOURNIE PAR FORD

La course d’amortissement a été augmentée à 33 cm à l’avant et à 36 cm à l’arrière dans le but d’assurer justement un meilleur amortissement sur un parcours accidenté.

Qu’à cela ne tienne, ce Bronco révisé deviendra par défaut l’outil de prédilection de Ford pour les amateurs de conduite tout-terrain en raison de ses dimensions plus réalistes. Les améliorations apportées à son châssis sont manifestes. Les voies — l’espace entre les roues d’un même essieu – ont été élargies d’un total important de 21 cm pour favoriser la stabilité. La course d’amortissement a été augmentée à 33 cm à l’avant et à 36 cm à l’arrière dans le but d’assurer justement un meilleur amortissement sur un parcours accidenté. Les amortisseurs sont dotés de capteurs pouvant ajuster leur comportement continuellement, encore là dans le but de rendre ce Bronco plus stable. Ces améliorations rendent le VUS plus compétitif que le Jeep Wrangler par rapport à l’angle d’approche et de départ d’un obstacle et à la garde au sol.

PHOTO FOURNIE PAR FORD

Le couple du Bronco Raptor 2022 est généré par un V6 biturbo de 3 L dont la puissance est estimée à 400 ch pour le moment.

Des pneus d’un diamètre de 37 po sont aussi ajoutés pour la motricité, agissant de concert avec une boîte de transfert à deux rapports et un différentiel arrière retravaillé à blocage électronique pour se sortir des beaux draps. Le couple est généré par un V6 biturbo de 3 L dont la puissance est estimée à 400 ch pour le moment. Il est guidé par une boîte automatique à 10 rapports et son refroidissement a été optimisé pour les sorties dans le désert. Le Bronco Raptor augmente en parallèle la capacité de remorquage du modèle à 2041 kg.

Le Ford Bronco Raptor posera les roues chez les concessionnaires l’été prochain.