Fiabilité, frugalité, confort : ce sont sans doute les qualificatifs qui vous viennent en tête lorsqu’on évoque le nom Corolla. La compacte est depuis des décennies une valeur sûre, louangée pour son approche pondérée, à défaut d’avoir une personnalité empreinte de dynamisme. Cela serait toutefois bientôt appelé à changer, et ce, de manière plutôt spectaculaire.

Publié le 1er déc. 2021
Charles René
Charles René La Presse

Alors qu’une version ultrasportive de la Yaris absente de la gamme canadienne est adulée par la presse spécialisée européenne, cette Corolla pourrait bientôt recevoir ses organes mécaniques pour concurrencer les ténors du segment. C’est du moins ce qu’avance le magazine américain Motor Trend, s’appuyant sur des sources chez Toyota.

Concrètement, cela se traduirait par l’utilisation du trois-cylindres le plus puissant du monde à l’heure actuelle. D’un volume de 1,5 L, il est turbocompressé et produit 257 ch dans le cas de GR Yaris (pour Gazoo Racing, filiale de performance de Toyota). Pour compenser le poids plus élevé de la Corolla, les ingénieurs pourraient augmenter la mise au-delà des 260 ch. D’ailleurs, une photo récemment mise sur Instagram qui donne des indices sur certains éléments qui composeront cette nouvelle variante expose discrètement le chiffre 268.

Le tout serait encadré par un rouage intégral, ce qui mettrait cette GR Corolla dans la ligne de mire des Subaru WRX, voire des WRX STI ou Volkswagen Golf R, selon le niveau de puissance des diverses versions. Ah oui, une boîte manuelle ferait partie de la combinaison mécanique, ce qui réjouira les puristes.

Un feuilleton à suivre, il va sans dire.