Le marché des tout-électrique commence à prendre de l’ampleur. La Mazda MX-30 fait face aux Chevrolet Bolt, Mini SE et Volvo C40 Recharge.

Éric LeFrançois
Éric LeFrançois Collaboration spéciale

Chevrolet Bolt

Prix : à partir de 38 198 $

PHOTO FOURNIE PAR CHEVROLET

Chevrolet Bolt

Si l’autonomie figure en tête de vos préoccupations, la Bolt représentait un choix tout indiqué. De récents problèmes de fiabilité ont émaillé la bonne réputation de ce véhicule. Dommage, dans la mesure où cette Chevrolet offre, par rapport au MX-30, un habitacle plus spacieux, une performance pure (accélération, reprises, rayon d’action) plus en adéquation avec les caractéristiques d’un véhicule électrique et un prix très attractif. En contrepartie, la présentation intérieure apparaît moins valorisante (qualité des matériaux) et la conduite, moins dynamique que celle de sa rivale japonaise.

Mini SE

Prix : à partir de 40 990 $

PHOTO FOURNIE PAR MINI

Mini SE

La Mini SE ne compte que deux portières, mais cela ne l’empêche pas de se poser en rivale du MX-30 pour autant. Légèrement moins coûteuse et bénéficiant d’une garantie (de base) plus généreuse, la Mini affiche également des performances générales plus exaltantes que celles du Mazda. Le toucher de route de l’anglo-allemande est plus précis, plus exaltant, mais au prix d’une suspension aussi inconfortable qu’un banc de parc.

Volvo C40 Recharge

Prix : plus de 60 000 $ (estimation)

PHOTO FOURNIE PAR VOLVO

Volvo C40 Recharge

On peut aisément présumer que le C40 Recharge va coûter cher. Très cher. Jusqu’ici, le constructeur sino-suédois fait état d’un mode d’entraînement à rouage intégral et de deux moteurs lors du lancement initial de ce modèle dans quelques mois. Qui sait si une traction (mode d’entraînement), moins coûteuse, suivra dans la foulée ? Une approche plausible dans la mesure où ce « coupé utilitaire » pourrait imiter la démarche de sa filiale Polestar.