Alors que ses efforts sont concentrés sur l’électrification, BMW n’a pas perdu de vue sa base d’inconditionnels en s’affairant au développement du modèle qui personnifie probablement le mieux ses racines sportives, sa Série 2 Coupé.

Charles René
Charles René La Presse

La marque allemande a présenté certains détails de la prochaine génération de ce coupé, qui s’annonce inévitablement évolutive. Tablant sur une plateforme dont la rigidité torsionnelle a été accrue de 12 %, elle aura aussi droit à un amortissement révisé incluant des coussinets plus rigides sur le train avant pour améliorer le ressenti de la direction.

Côté mécanique, BMW assignera à la version M240i la toute dernière itération de son six-cylindres de 3 L à simple turbocompresseur, le même employé sous le capot du roadster Z4, un choix qui portera le compte à 382 ch. Pour le moment, on indique que seulement une boîte automatique à huit rapports lui sera assignée, ce qui sous-entend le possible abandon de la boîte manuelle dans son cas.

La Série 2 Coupé sera proposée autant en déclinaison à propulsion qu’avec le rouage intégral. Sa mise en production est prévue à l’été. Nous aurons de nouvelles pistes d’explication d’ici là.