Les VUS costauds ont la cote. Le Kia Sorento est une bonne affaire, mais il doit rivaliser avec le Honda Passport, le Nissan Murano et le Subaru Ascent.

Éric LeFrançois Éric LeFrançois
Collaboration spéciale

Honda Passport

Prix : à partir de 43 305 $

La réputation de Honda n’est sans doute plus à faire, mais elle a un prix. Le Passport brille dans plusieurs aspects (durabilité, robustesse, valeur de revente), mais au même titre que Subaru ou Nissan, sa garantie demeure inférieure à celle du Kia Sorento. Et le Passport ne propose pas de troisième rangée de sièges. Contrairement au Kia, toujours, le Honda s’anime uniquement d’un moteur à six cylindres offrant une capacité de remorquage comparable. Le comportement routier est plus dynamique, mais le confort de roulement est moins ouaté.

Nissan Murano

Prix : à partir de 33 998 $

PHOTO FOURNIE PAR NISSAN

Nissan Murano

Ne serait-ce que pour son prix d’entrée, le Murano représente une bonne affaire. Moins coûteux à acquérir et réputé pour sa fiabilité, ce Nissan n’a pourtant pas que des qualités. Face au Sorento, son habitacle est plutôt étriqué et le volume de son coffre est plus ténu ; le Murano ne compte par ailleurs que cinq places. Le moteur V6 est costaud et son rendement est sans histoire, mais la boîte à variation continue (CVT) qui l’accompagne manque de réactivité. Enfin, en ce qui concerne la capacité de remorquage, le Murano se retrouve en queue de peloton. La charge maximale est fixée à 680 kg.

Subaru Ascent

Prix : à partir de 36 995 $

PHOTO FOURNIE PAR SUBARU

Subaru Ascent

Moins imposant que le Kia, plus anonyme aussi, l’Ascent brille pour la qualité de son rouage à quatre roues motrices, la pugnacité de son moteur suralimenté et le rendement étonnant de sa boîte à variation continue. Sur papier, les dimensions intérieures du japonais sont inférieures à celles de son rival sud-coréen, mais Subaru fait meilleur usage de l’espace disponible. Il ne permet cependant pas de tirer une charge aussi importante.