Chevrolet a levé le voile dimanche sur une version remaniée de sa Bolt, son importante sous-compacte entièrement électrique. Sans revoir complètement la recette, l’évolution du modèle se concentre sur certaines améliorations ainsi qu’une nouvelle variante plus imposante. Le prix de départ a aussi été grandement diminué.

Charles René Charles René
La Presse

Bienvenue, donc, à la Bolt EUV qui cherche à amadouer l’acheteur avec une plus grosse empreinte et une présentation qui s’inspire légèrement des VUS. Plus long de 16 cm, le nouveau multisegment conserve cependant sensiblement les mêmes hauteur et largeur que la Bolt de série. La longueur accrue permet un meilleur dégagement pour les jambes, de 7 cm supplémentaires. La Bolt 2022 en livrée de série est par ailleurs, à quelques millimètres près, aussi imposante que le modèle 2021. Pas de changement de cap, donc, dans son positionnement.

PHOTO FOURNIE PAR CHEVROLET

Vue de l'arrière de la Chevrolet Bolt 2022

Ce qu’on dénote essentiellement sur plan du design est le désir de Chevrolet de vouloir affranchir ses protégées des codes stylistiques conventionnels des véhicules à moteurs thermiques. Ainsi, la calandre est nettement plus camouflée, se fondant au décor pour donner un faciès très lisse, un peu à la manière des Tesla.

Même mécanique

S’il y a une légère déception qui pointe à l’horizon, c'est l’utilisation d’une mécanique inchangée dans la transition. Ainsi, les deux livrées seront mues par un moteur électrique de 200 ch et produisant 266 lb-pi de couple. Il n’anime que les roues avant.

PHOTO FOURNIE PAR CHEVROLET

La Chevrolet Bolt 2022

Le duo puise son énergie dans la même batterie de 66 kWh employée auparavant. D’après Chevrolet, la Bolt 2022 pourra parcourir 417 km avant de devoir s’arrêter, alors que l’autonomie de la livrée Bolt EUV est estimée à 402 km en raison, entre autres, des 41 kg supplémentaires qu’elle traîne.

Habitacle entièrement révisé

PHOTO FOURNIE PAR CHEVROLET

L’habitacle de la Chevrolet Bolt 2022

Au cours de la présentation faite aux médias, General Motors a avancé que la Bolt est le modèle qui attire le plus de nouveaux clients dans le giron du géant américain. Fort importante porte d’entrée, donc, dans l’électrique, elle voit son habitacle entièrement révisé pour faire taire les critiques sur la qualité de ses matériaux et améliorer son image.

Ainsi, Chevrolet promet plus de matières souples et des agencements plus modernes mis en exergue par un nouvel écran tactile central de 10,2 po. Les sièges ont aussi été redessinés pour assurer plus de confort, un problème chez la cuvée précédente. Finalement, le système de conduite semi-autonome Super Cruise, lancé par Cadillac, fera partie des options de la version déclinaison EUV, une première pour un modèle Chevrolet.

Les Chevrolet Bolt et Bolt EUV seront mis en vente à l’été et GM affirme que la crise des semi-conducteurs qui touche l’industrie ne devrait pas modifier cet échéancier. Le prix de la version de série sera de 38 198 $ avant d'appliquer les mesures incitatives gouvernementales, ce qui est nettement moindre que celle qu'elle remplace (47 148 $). La fourchette de prix de la Bolt EUV s'amorcera à 40 198 $.