Le bras de capital-risque du groupe bavarois a annoncé il y a une dizaine de jours avoir investi dans la société californienne AutoFi, qui propose des outils de financement en ligne aux acheteurs de véhicules neufs. La somme de la transaction n’a pas été dévoilée.

Alain McKenna
Alain McKenna Collaboration spéciale

AutoFi regroupe sur la même page web différentes options d’achat et de financement proposées à la fois par le marchand ou par des institutions bancaires indépendantes. L’acheteur peut ainsi soumettre son dossier et recevoir des offres concurrentes, ce qui pourrait avoir un effet avantageux sur le prix final de la transaction.

Chez BMW i Ventures, qui a allongé les euros, la solution d’AutoFi accélère le temps qu’il faut pour conclure une vente, mais surtout accroît l’engagement du consommateur et facilite l’offre de produits connexes d’assurances ou de garantie.