Pour choisir les bons pneus d'hiver, il faut d'abord poser des questions et surtout se faire poser des questions par son détaillant de pneus. Pourquoi? Parce qu'il n'y a pas vraiment de mauvais pneus, seulement des pneus mal adaptés à votre véhicule! Vous devez donc vous interroger sur le type de pneus qui convient à votre véhicule et à votre conduite en général.

CAA-Québec LA PRESSE

Voici quelques exemples de questions auxquelles vous devez répondre:

> Sur quel type de surface circulez-vous le plus souvent l'hiver, la neige ou la glace?

> Favorisez-vous les performances sur l'asphalte ou la traction sur une surface glissante?

> Pouvez-vous endurer le bruit produit par une semelle au dessin plus agressif?

> Avez-vous besoin de pneus à crampons?

> Quel est votre style de conduite?

> Combien de kilomètres parcourez-vous en hiver et sur quelle surface principalement?

> Tirez-vous une remorque pour motoneige?

> Quel est votre budget?

Faites part de vos besoins au vendeur. Celui-ci devrait être en mesure de vous offrir au moins deux choix de pneus. Aussi, sachez que le prix est généralement un bon indice de la qualité et du rendement des pneus.

Les dimensions

Notez qu'il peut être hasardeux d'acheter des pneus sur la recommandation d'un ami. Ils pourraient en effet ne pas convenir à votre véhicule en raison de sa géométrie, de sa suspension ou de son poids.

Sur chaque flanc de pneu figure une inscription comme celle-ci: P225/75R1581S.

En détail, le «P» indique qu'il s'agit d'un pneu pour un véhicule de promenade, «225» représente la largeur du pneu en millimètres, «75» indique le rapport hauteur/largeur (la hauteur représente 75% de la largeur), le «R» désigne le type de pneu, ici un radial, le «15» présente le diamètre de la roue en pouces et enfin le «81S» précise l'indice de charge et le symbole de la cote de vitesse.

Vous devez trouver la même inscription sur vos pneus d'hiver que sur vos pneus d'été. Vous pouvez aussi consulter le manuel du propriétaire pour savoir si d'autres dimensions conviennent à votre véhicule.

S'il est possible de choisir des pneus dont la largeur et le rapport hauteur/largeur sont différents des pneus d'origine, il est fortement suggéré de s'adresser à un professionnel avant d'équiper un véhicule de pneus dont les caractéristiques diffèrent de celles que recommande le constructeur automobile.

Les cotes de vitesse

Les suspensions actuelles font que les constructeurs automobiles attachent de plus en plus d'importance aux cotes de vitesse des pneus, c'est-à-dire la vitesse maximale à laquelle ils peuvent rouler. Cela signifie que vous devriez respecter le plus possible la cote de vitesse que recommande le constructeur de votre auto au moment de l'achat de pneus puisque cette cote a été définie selon des normes bien précises.

Ainsi, une voiture avec des pneus d'origine de cote de vitesse «H» (210 km/h) sera moins performante avec des pneus d'hiver de cote «Q» (160 km/h). En effet, cela nuira à la direction, au freinage, à la tenue de route et à la stabilité parce que, entre autres, un pneu «Q» a les flancs plus mous qu'un «H».

Par contre, des pneus d'hiver «H» ou «V» (240 km/h) sont moins performants dans des conditions difficiles parce qu'ils sont moins agressifs. Ils sont cependant indiqués pour ceux qui ne veulent pas trop diminuer le comportement routier de leur véhicule en hiver, car ils sont plus performants sur l'asphalte que sur la neige ou la glace. Bref, en respectant ces consignes, on s'assure de maximiser le rendement des pneus d'hiver et, donc, de rouler en toute sécurité. Ainsi, on comprend vite l'importance de consulter des experts en la matière!

Les lamelles

Si le pneu possède de fines lamelles, assurez-vous que celles-ci se rendent jusqu'au fond de la semelle. Si ce n'est pas le cas, le rendement du pneu diminuera sensiblement lorsque les lamelles n'y seront plus. Il faut savoir que ces lamelles sont particulièrement efficaces sur la chaussée glacée puisqu'elles ont été principalement conçues pour cette condition.

De plus, pour bénéficier d'une bonne traction en toutes circonstances, CAA-Québec vous rappelle que l'épaisseur de la semelle de vos pneus devrait être au minimum d'environ 6/32 de pouce avant d'entreprendre l'hiver. Légalement, avec un véhicule de moins de 3000 kg, vous pouvez rouler sur des pneus ayant une semelle de 2/32 de pouce d'épaisseur et plus. Toutefois, à moins de 6/32 de pouce d'épaisseur, vos pneus n'auront pas le même mordant sur tous les types de surface. Et plus ils s'useront, moins ils en auront.

Dans le doute, demandez à votre mécanicien de procéder à une vérification afin de vous assurer de rouler en toute sécurité durant l'hiver.

Photo Jeannot Lévesque, Le Quotidien

Il est primordial de consulter l'inscription sur chaque pneu.