La Boîte Techno est toujours émerveillée et complètement baba devant la capacité infinie de Ferrari de générer des revenus en monnayant son image de marque avec des produits dérivés (chaussures, ordinateurs, parfums, etc) fabriqués par des tiers.

Denis Arcand LA PRESSE

Comme c'est la saison de la baignade et que le constructeur italien a récemment fait de la publicité internet sur ses vêtements d'été, voici un produit qu'on associe facilement à Ferrari : le bikini frappé à l'effigie de l'étalon cabré permet pour 75 euros aux dames d'afficher leur couleurs de tifosa de la Scuderia et leurs goûts dans la vie.

Leurs prétendants aux cheveux gominés et peignés vers l'arrière ne sont ne sont pas en reste. Ferrari et Parfums Morris ont récemment lancé ce parfum pour homme, censé sentir «passion, action, performance, vitesse, innovation et tension incessante vers l'excellence». Le flacon de 125 ml de cette fragrance - appelons-la Eau d'exhaust - se détaille 64$ (soit 507$ le litre, c'est quand même plus cher qu'un litre de super au libre-service).

Mais revenons-en au bikini Ferrari. La fiche technique du deux-pièces Ferrari révèle qu'il est fait à 80% de nylon et de 20% de spandex et que le mot Ferrari est imprimé au dos du haut du maillot. Il prouve le vieil adage selon lequel moins le bikini couvre de peau, plus il est cher: en effet, l'autre bikini Ferrari contient un peu plus de nylon et de spandex et coûte 10 euros de moins. Et en plus, le moins petit des deux recouvre les fesses du drapeau italien... et mérite la préférence de la Boîte Techno, puisqu'il réunit modestie, classe et patriotisme.

Photo fournie par Ferrari

Eau de toilette pour homme Ferrari.