Peugeot va présenter au Mondial de Paris un audacieux et ingénieux prototype utilisant une technologie hybride essence-électricité-air comprimé.

Publié le 16 sept. 2014
Denis Arcand LA PRESSE

La voiture, une Peugeot 208 modifiée, avance grâce à deux moteurs, l'un à essence, l'autre, hydraulique (un moteur qui tourne grâce à de l'huile poussée par de l'air comprimé). La technologie s'appelle Hybrid Air parce que l'énergie récupérée lors du freinage sert à comprimer de l'air dans une bonbonne. Quand la pression est suffisante, l'air comprimé peut être utilisé pour exercer une pression sur l'huile et faire tourner le moteur.

Peugeot dit que c'est infiniment plus simple et moins cher que d'utiliser les lourdes et encombrantes batteries des autos hybrides (comme la Toyota Prius et la Ford Fusion Hybride). Peugeot travaille avec l'équipementier allemand Bosch sur ce système depuis 2010 et affirme que le prototype Peugeot 208 Hybrid Air, malgré ses imperfections, est déjà 45 % plus économique en ville qu'une 208 ordinaire. Le constructeur français pense que cette technologie sera prête pour la production de masse en 2016.