«Les autos électriques, c'est pour les jeunes urbains branchés pas pressés.» Vous croyez ça? Jetez donc un coup d'oeil au dragster électrique étrenné le 30 avril par le champion d'accélération Don «Big Daddy» Garlits, 82 ans.

Publié le 16 mai 2014
Denis Arcand LA PRESSE

Il n'est plus jeune et il n'est pas urbain: il a fait ça au Bradenton Motorsports Park, dans le sud-ouest de la Floride. En fait la piste n'est même pas à Bradenton, c'est 60 km à l'intérieur des terres, loin de la Côte du Golfe, c'est creux. Le lac Manatee est plein d'alligators et d'autres créatures qui peuplent les marécages.

Big Daddy, né à North Tampa en 1932, a été 17 fois champion et a été le premier pilote de dragster à atteindre les 200 mph (322 km/h), en 1964. Un demi-siècle plus tard, il veut être le premier à atteindre et dépasser 200 mph, mais dans un dragster électrique. Son premier essai, il y a deux semaines à la piste Bradenton s'est fait dans son dragster Swamp Rat 37 (rat de marais?), doté de quatre packs de batteries fournissant 420 volts et 3600 ampères à six moteurs électriques GE; ce groupe moteur produit 1500 kW, soit 2011 chevaux.

C'est impressionnant, mais la machine a encore besoin d'ajustements: il a atteint 184 mph à sa meilleure «passe» (c'est comme ça qu'on appelle chaque course sur la piste en ligne droite du traditionnel quart de mille - 402 m, pour les purs et durs du métrique). Le vénérable champion va réessayer bientôt.