Quatre constructeurs d'automobiles nippons ont annoncé lundi collaborer à l'installation de points de recharge pour véhicules électriques et hybrides au Japon afin d'en faciliter l'adoption.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Dans un communiqué commun, Toyota, Nissan, Honda et Mitsubishi Motors jugent «crucial de développer rapidement des infrastructures pour promouvoir l'usage des véhicules utilisant l'électricité».

Ces bornes de recharge peuvent être utilisées par les conducteurs pour recharger la batterie de leur véhicule, que ce soit une voiture propulsée à 100% par l'électricité ou une hybride rechargeable sur secteur (disposant d'une double motorisation à essence et à électricité).

Les quatre constructeurs ont expliqué qu'il y avait actuellement au Japon quelque 1700 chargeurs rapides - avec lesquels une recharge quasi complète de batterie est possible en moins de 30 minutes - et 3000 chargeurs publics normaux - avec lesquels le temps de charge peut aller jusqu'à huit heures.

«Nous étudions le déploiement de 4000 chargeurs rapides et de 8000 chargeurs normaux» supplémentaires, ont expliqué les fabricants.

Les chargeurs rapides sont d'habitude installés sur des stationnements d'autoroute, de supérettes multiservices et dans des stations-service. L'installation des chargeurs normaux est privilégiée dans des centres commerciaux (hypermarchés, magasins libre-service et chaînes de restauration).

Le gouvernement japonais a prévu de soutenir les efforts des constructeurs via une subvention de 100,5 milliards de yens (plus d'un milliard de dollars canadiens) pour l'année budgétaire en cours. Les autorités nippones espèrent que la part des modèles électriques et hybrides rechargeables sur secteur constituera de 15 à 20% des ventes de nouveaux véhicules au Japon en 2020.