Ford a vu l'avenir et l'avenir, c'est un gros moteur quatre-cylindres.

Mis à jour le 16 févr. 2009
LA PRESSE

À moyen terme, personne ne croit à l'essence à moins d'un dollar le litre et le constructeur automobile Ford a l'intention de doubler le volume des moteurs quatre-cylindres actuellement disponibles sur le marché. D'ici 2013, Ford offrira tous ses modèles de voitures en option quatre-cylindres. Et ce sera la même chose pour les multi-segments.

C'est ce qu'a dit au magazine Automotive News Derrick Kuzak, vice président mondial du développement des produits chez Ford.

«Nous sommes très intéressés aux plus petites cylindrées comme moyen de réduire de beaucoup la consommation d'essence sans sacrifier la performance», a dit M. Kuzak.

Pour atteindre ce but, Ford va utiliser sa technologie de moteurs EcoBoost, qui combine la turbocompression et l'injection directe. Le mariage de ces deux capacités permet de produire plus de puissance avec 20 % moins d'essence 15% moins d'émissions de CO2. Un moteur plus petit est ainsi capable de produire un nombre de chevaux-vapeurs comparable qu'une cylindrée plus grande.

Ford a récemment lancé une Taurus SHO équipée d'un V-6 Ecoboost, qui génère 365 chevaux-vapeur, autant qu'un V-8, mais avec une consommation d'essence moindre que celle d'un V-8.

Ford veut la même chose avec des moteurs quatre-cylindre, augmentant ainsi la puissance de ces moteurs, sans trop perdre de leur efficacité énergétique. On peut même concevoir que Ford offre un jour sa camionnette F-150 en version quatre-cylindres, affirme M. Kuzak.

Dans un communiqué de presse diffusé par Ford le 6 janvier, M. Kuzak estimait qu'un consommateur nord-américain récupèrerait en 30 mois son investissement dans un moteur Ecoboost à quatre cylindres. Bien moins de temps que pour un moteur diesel (sept ans et demi) ou hybride (12 ans). Selon lui.

«La technologie EcoBoost est importante parce qu'elle est applicable à une grande variété de moteurs, équipant aussi bien de petites voitures que de grosses camionnettes. Et cette technologie est bon marché (...) quand on la compare avec les technologies diesel et hybride.», a dit M. Kuzak.

Ford a l'intention de vendre 750 000 voitures propulsées par des moteurs EcoBoost d'ici 2013, dont 500 000 seront des quatre-cylindres.

L'injection directe dans chaque cylindre gère plus précisément l'afflux d'essence que l'injection traditionnelle, affirme Ford.