Le constructeur automobile américain General Motors a annoncé mercredi le rappel d'environ 218 000 voitures supplémentaires de sa marque Chevrolet, en raison d'un problème sur les phares avant pouvant provoquer un incendie.

Mis à jour le 21 mai 2014
AGENCE FRANCE-PRESSE

General Motors, visé par plusieurs enquêtes en raison de rappels tardifs d'anciens véhicules, a multiplié les retours de voitures ces derniers mois.

Il a ainsi rappelé des millions de véhicules depuis le début de l'année aux Etats-Unis pour différents problèmes de sécurité, dont certains associés à des accidents mortels, avec encore 2,4 millions annoncés mardi.

Ceux de mercredi, de moindre ampleur, concernent 218 000 petites voitures Chevrolet Aveo et 214 berlines Chevrolet Optra, d'années-modèles 2004 à 2008, selon des documents publiés sur le site internet de l'agence américaine de sécurité routière, la NHTSA.

GM y évoque un risque de surchauffe au niveau du commutateur d'allumage des feux avant ou du module de contrôle des feux de jour, qui «augmente le risque d'un incendie du véhicule».

Un porte-parole de GM a précisé que les voitures concernées étaient construites en Corée du Sud par l'ex-Daewoo (aujourd'hui rebaptisé GM Daewoo) et exportées aux États-Unis.

«GM a eu connaissance de quelques incendies sur ces véhicules, mais pas de blessé ou de décès», a-t-il précisé.