Ford a présenté la quatrième génération de son VUS Escape, un modèle très important pour la santé financière de la marque.

CHARLES RENÉ LA PRESSE

Ceux qui ont décrié l'abandon de la Focus de la gamme nord-américaine de Ford se réjouiront probablement de son influence dans le design de l'Escape.

Ses traits de multisegment permettent d'ailleurs d'offrir moins de résistance à l'air, d'après Ford. Il largue également 91 kg comparativement à son prédécesseur. Côté mécanique, l'offre se déclinera en deux volets. Un trois-cylindres turbo de 1,5 L (180 ch) sera proposé de série alors que l'option plus sportive sera un quatre-cylindres turbo de 2 L (250 ch).

Le volet hybride fait un retour avec une version hybride traditionnelle basée sur un quatre-cylindres de 2,5 L (198 ch) et une livrée hybride rechargeable projetant une autonomie estimée de 48 km.