Le constructeur automobile américain Ford a annoncé vendredi le rappel d'un peu plus de 89 000 véhicules aux États-Unis et au Canada en raison d'un risque d'incendie au niveau du moteur.

Mis à jour le 6 déc. 2012
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le groupe estime qu'environ 73 320 tout-terrain Escape et 15 833 berlines Fusion millésime 2013 sont concernés. Tous sont équipés d'un moteur 1,6 litre. Les modèles de la même année équipés d'un autre type de moteur ne sont pas concernés.

Il précise que la plupart des véhicules ont été écoulés aux États-Unis.

Ford indique dans son communiqué avoir eu «des rapports sur des surchauffes de moteur, suivies par un début d'incendie dans le compartiment du moteur alors que le moteur fonctionne». Il assure qu'il n'y a pas eu de blessés jusqu'ici.

Le groupe dit être à la recherche d'une procédure de réparation.

Ford avait déjà été obligé en juillet de rappeler aux États-Unis et au Canada 11.500 Ford Escape modèles 2013 dotés du même type de moteur, et déjà pour un risque d'incendie, pouvant être provoqué à l'époque par des fuites d'essence.