L'illustre marque anglaise Aston Martin a présenté la semaine dernière son ultime interprétation du concept de coupé de grand tourisme.

Charles René LA PRESSE

La DBS Superleggera, deux appellations puisées dans la riche histoire de la marque, est, dans les faits, la descendante directe de la Vanquish S.

Sous sa robe sculpturale faite de fibre de carbone, qui semble être inspirée de certains ouvrages du carrossier italien Zagato, se cache une voiture de très haute performance. Son V12 de 5,2 L biturbo et de 715 ch est placé en position centrale avant sur un châssis fait d'alliage d'aluminium. Toute cette puissance est canalisée par une boîte ZF à huit rapports placée sur le train arrière.

Le 0-100 km/h s'abat en 3,4 s et la vitesse de pointe apparaît très haut sur le compteur, à 338 km/h.