General Motors a avisé aujourd'hui environ 1100 concessionnaires américains que leur concession ne sera pas renouvelée. Il s'agit d'une première série d'avis, faisant partie d'une restructuration massive chez GM.

LA PRESSE

La plupart des contrats de concessions expirent à la fin d'octobre 2010. «Environ 1100 concessionnaires américains sous-performants ou ayant de très petits volumes seront avisés que GM ne les considère pas comme faisant partie de son réseau de concessions.»

GM avait l'intention d'aviser les concessionnaires éliminés lundi dernier (le 11 mai), mais cela a été retardé de quatre jours.

Une fois ces concessions éliminées, à la fin de 2010, GM se retrouvera avec un réseau d'environ 3600 concessionnaires aux États-Unis, au lieu des 5969 actuels.



Au Canada: ça viendra plus tard


Au Canada, GM compte réduire son réseau de concessions de 705 à un nombre entre 395 et 425. Mais GM Canada n'a pas encore commencé à aviser les concessionnaires canadiens qui seront éliminés: «Nous travaillons actuellement notre plan de restructuration. Mais pour le moment, je ne peux pas vous dire quand nous communiquerons avec les concessionnaires canadiens», a dit le porte-parole principal de GM Canada, Stew Low.

M. Low a déjà indiqué à La Presse que GM Canada a un échéancier distinct de celui de la maison-mère américaine. Mais des deux côtés de la frontière, on veut réduire d'environ 42% le nombre de concessionnaires.

De plus, 470 concessionnaires Saturn, Hummer et Saab doivent être avisés dès que le statut de ces trois marques sera déterminé. GM veut se défaire ou fermer ces trois marques d'ici 2010. Une trentaine de concessions Pontiac n'ayant aucune autre marque GM seront aussi fermées.

GM a déjà indiqué qu'elle s'attend à ce qu'une grande partie des autres concessionnaires ferment d'elles mêmes, en raison des circonstances économiques et de l'attrition.