Le moteur en question, surnommé TwinForce, utilise une technologie d'injection directe plus avancée, un système de coupure d'alimentation en décélération ainsi qu'un double turbocompresseur, afin de générer plus de puissance tout en conservant une consommation de carburant plus décente.

Alain McKenna COLLABORATION SPéCIALE

Le moteur en question, surnommé TwinForce, utilise une technologie d'injection directe plus avancée, un système de coupure d'alimentation en décélération ainsi qu'un double turbocompresseur, afin de générer plus de puissance tout en conservant une consommation de carburant plus décente.

Ford utilise déjà plusieurs cylindrées à injection directe en Europe, tandis que la filiale Mazda a démontré les vertus d'un moteur turbo bien ficelé avec le 2,3 litres turbo qui anime la MazdaSpeed 6, entre autres.

À consommation égale (moins de 10l/100 km), ce quatre-cylindres produit 270 chevaux, contre 212 pour le V6 de 3 litres de la Mazda6.