Dérivée du Coupé et du Spider F430 qui font les beaux jours de Ferrari, la nouvelle berlinette biplace affiche 1250 kg sur la balance, soit 100 kg de moins qu'une F430 un exploit technique tandis que son V8 de 4,3 litres a été trituré par les sorciers de Maranello pour en extraire 510 chevaux à 8500 tours/minute (contre 480 pour la F430).

Alain Raymond

Dérivée du Coupé et du Spider F430 qui font les beaux jours de Ferrari, la nouvelle berlinette biplace affiche 1250 kg sur la balance, soit 100 kg de moins qu'une F430 un exploit technique tandis que son V8 de 4,3 litres a été trituré par les sorciers de Maranello pour en extraire 510 chevaux à 8500 tours/minute (contre 480 pour la F430).

En combinant un régime amaigrissant à la musculation impressionnante du moteur, on obtient un rapport poids-puissance de 2,45 kilos par cheval, ce qui permet à la belle italienne de hausser la barre d'un autre cran par rapport à sa rivale allemande (911 GT2: 2,7 ch/kg) et sa cousine de la maison du taureau (Gallardo Superleggera: 2,5 ch/kg).

En outre, la 430 Scuderia (qui devait s'appeler Challenge Stradale) est dotée d'une boîte F1 Superfast pilotée par un nouveau logiciel issu de la F1 et garantissant des changements de vitesse en 60 millisecondes. Elle reçoit également le différentiel électronique E-Diff et le système antipatinage-antidérapage F1-Trac, question de garder les 510 chevaux sur la route ou sur la piste.

Destinée aux fervents purs et durs de la marque qui n'hésiteront pas à exercer leur monture sur piste, cette Ferrari fait un bel étalage du savoir-faire technologique de la maison au cheval cabré. Performances prévues: plus de 320 km/h et un 0 à 100 aux environs de 3,5 secondes. Plus de détails début septembre, mais malheureusement, le détaillant Ferrari nous informe que les quelques voitures qui lui sont attribuées sont déjà vendues...