Les constructeurs Hyundai et Kia ont accepté au début du mois le règlement à l’amiable de quatre actions collectives intentées contre eux au Québec, en Ontario, en Saskatchewan et en Colombie-Britannique concernant des problèmes mécaniques touchant certains moteurs quatre cylindres.

Charles René Charles René
La Presse

Ce règlement concerne les modèles suivants équipés des quatre-cylindres Theta II de 2 L ou de 2,4 L : Hyundai Sonata (2011 à 2019), Hyundai Santa Fe Sport (2013 à 2019), Hyundai Tucson (2014, 2015 et 2019), Kia Optima (2011 à 2019), Kia Sorento (2012 à 2019) et Kia Sportage (2011 à 2019).

« Ces poursuites allèguent que les véhicules du groupe visé par le règlement ont un défaut qui peut causer un grippage, un calage, une panne ou un incendie du moteur », précise-t-on dans l’avis de règlement proposé. Hyundai et Kia ont accepté le règlement « afin d’éviter les frais et les risques liés à un litige qui perdure ». Si ce règlement est approuvé par la Cour supérieure du Québec et par la Cour supérieure de justice de l’Ontario, les propriétaires de ces véhicules auront droit à une garantie à vie sur les dommages causés « par une défaillance du roulement de bielle » ainsi qu’à divers remboursements, liés aux réparations antérieures ainsi qu’aux « inconvénients » causés par cette défaillance.

Si vous êtes propriétaire d’un des véhicules touchés par ce règlement, vous n’avez aucun document à remplir pour y participer. Le cabinet Merchant Law Group LLP, qui représente les propriétaires québécois touchés, précise que vous avez jusqu’au 12 février 2021 pour formuler une demande d’exclusion ou d’opposition.

Consultez les détails du règlement chez Hyundai

Consultez les détails du règlement chez Kia