Bien qu’elle soit âgée de seulement 20 ans, Jade Charbonneau possède un CV bien garni. Cet automne, elle tient la vedette d’un film (L’arracheuse de temps) et d’une série (Lou et Sophie). Nous l’avons jointe pour discuter de cinq rôles qui l’ont marquée.

Publié le 6 déc. 2021
Marc-André Lemieux
Marc-André Lemieux La Presse

Nouvelle adresse

PHOTO B. CALMEAU, FOURNIE PAR LA PRODUCTION

Antoine Pilon, Macha Grenon, Jade Charbonneau et Marguerite Bouchard dans Nouvelle adresse

C’est la série par laquelle tout a commencé.

Diffusé à Radio-Canada en 2014 et 2015, ce drame signé Richard Blaimert (Cerebrum, Les hauts et les bas de Sophie Paquin) brossait le portrait d’une journaliste et mère seule atteinte d’un cancer incurable.

Âgée de 12 ans au début des tournages, Jade Charbonneau y tenait le rôle de Romy, l’une des enfants du personnage principal interprété par Macha Grenon.

« Ça m’a ouvert la porte très grande, déclare la comédienne. C’était tellement énorme pour moi. À l’époque, j’étais super gênée et renfermée. D’être dans une aussi grosse série, c’était vertigineux. »

La critique a encensé la performance de Jade Charbonneau. La principale intéressée se souvient des bons commentaires, mais elle garde également le souvenir d’une fillette qui comprenait plus ou moins ce qu’elle faisait. « J’y allais avec le flow. Je connaissais mon texte, je faisais mes petites affaires, j’écoutais Sophie Lorain et Rafaël Ouellet [les réalisateurs], j’avais du fun avec l’équipe… Mais quand les gens me disaient : “Tu m’as tellement fait pleurer”, j’avais du mal à comprendre. »

Prémonitions

PHOTO SÉBASTIEN RAYMOND, FOURNIE PAR ENCORE TÉLÉVISION

Jade Charbonneau dans Prémonitions

Avant de tenir des rôles dans L’heure bleue, 5rang et Toute la vie, Jade Charbonneau a joué dans Prémonitions, un thriller surnaturel diffusé sur addikTV en 2016. Mettant également en vedette Pascale Bussières, Sophie Desmarais et Mikhaïl Ahooja, la série n’est restée en ondes qu’une seule saison, mais Jade Charbonneau se souvient très bien du plaisir qu’elle avait à jouer Félicia, une adolescente dotée de pouvoirs magiques. « C’était profondément tripant ! s’exclame-t-elle. C’était le fun de faire des regards intenses, de jouer avec du sang, de faire des trucs qu’on n’a pas l’habitude de faire comme acteur… J’aurais joué là-dedans pendant des années. C’était tellement over the top ! »

Jade Charbonneau salue également la direction de Charles-Olivier Michaud (Boomerang, Moi non plus), réalisateur et coauteur de Prémonitions. « Ç’a été une super belle rencontre. Il m’a vraiment mise en confiance. J’en avais besoin, parce que j’étais une enfant relativement gênée. »

Conseils de famille

PHOTO FOURNIE PAR TÉLÉ-QUÉBEC

Jade Charbonneau dans Conseils de famille

Jade Charbonneau a rejoint la distribution de Conseils de famille à Télé-Québec en 2018. Durant deux saisons, elle s’est glissée dans la peau de Gabrielle, une fille indépendante qui abandonne ses amis, ses profs et son ancienne école pour terminer son secondaire avec Clovis (Sam-Éloi Girard).

« C’est avec Conseils de famille que j’ai commencé à comprendre ce que je faisais comme comédienne, révèle Jade Charbonneau. Quand j’ai vu comment les enfants me regardaient quand ils me reconnaissaient dans la rue, à la crèmerie ou peu importe, j’ai compris que je faisais partie de leur vie. Je me suis mise à leur place. Je me suis rappelé à quel point j’étais groupie d’émissions comme Kaboum ou Tactik quand j’avais leur âge. Quand j’ai compris que c’était peut-être moi qu’ils regardaient avec des étoiles dans les yeux, j’ai vraiment pogné de quoi.

« C’est le fun de recevoir de bons commentaires d’un adulte, mais il y a quelque chose de spécial quand ça vient d’un enfant. Ils sont tellement purs et sans filtre… Ça m’atteint encore plus, je crois. »

L’arracheuse de temps

PHOTO TIRÉE DU FILM L’ARRACHEUSE DE TEMPS

Jade Charbonneau dans L’arracheuse de temps

Depuis quelques semaines, Jade Charbonneau domine la distribution de L’arracheuse de temps, le nouveau film de Francis Leclerc (Un été sans point ni coup sûr) inspiré de l’univers de Fred Pellerin. Elle y campe Bernadette, grand-mère du conteur, qui prétend avoir chassé la Mort du village de Saint-Élie-de-Caxton en 1927.

Grande fan de l’auteur, l’actrice affirme avoir réalisé un rêve de jeunesse en décrochant le premier rôle du long métrage.

« Quand j’étais plus jeune, je regardais des films comme Babine et Ésimésac avec des étoiles dans les yeux, raconte-t-elle. L’univers de Fred Pellerin, c’est drôle, c’est poétique, c’est fantastique, c’est beau… Personne d’autre n’écrit comme lui. »

Le tournage de L’arracheuse de temps, qui réunissait des comédiens comme Marc Messier, Céline Bonnier, Roy Dupuis, Geneviève Schmidt et Émile Proulx-Cloutier, a comblé les attentes de Jade Charbonneau. L’aventure, qui s’est étalée sur 10 mois, a toutefois présenté son lot de défis.

« Ç’a été difficile de garder le personnage durant toute l’année. Chaque fois qu’on recommençait à tourner, j’avais l’impression de devoir retourner dans des pantoufles qui étaient un peu plus poussiéreuses. »

Lou et Sophie

PHOTO EVE B. LAVOIE, FOURNIE PAR LA PRODUCTION

Zeneb Blanchet et Jade Charbonneau dans Lou et Sophie

Écrite par Yannick Éthier (Le chalet, L’Académie), cette nouvelle série d’ICI Tou.tv Extra dépeint le passage à l’âge adulte d’adolescentes qui viennent de terminer leur secondaire. Jade Charbonneau y défend le rôle de Louise, alias Lou, une jeune rebelle de 17 ans qui entretient une relation quasi fusionnelle avec Sophie, sa meilleure amie (Zeneb Blanchet).

« Quand j’ai passé l’audition, je n’avais pas beaucoup d’information. Tout ce que je savais, c’est que c’était une ado complètement blasée qui implose. Ça m’a énormément parlé, parce que ça m’a rappelé mon adolescence. Si j’avais vu une adolescente aussi désagréable à la télé, je me serais sentie moins toute seule. »

Décrite comme une fiction pour « jeunes adultes », Lou et Sophie pourrait également accrocher un public plus âgé, croit la comédienne. « Nos aventures sont loufoques d’un côté, mais quand même heavy de l’autre. »