La série dramatique Après, réalisée par Louis Choquette et mettant en vedette Karine Vanasse, sera adaptée pour la télé en France et dans les territoires français, le groupe international Banijay ayant acquis les droits d’adaptation de la production québécoise récemment primée au Festival de la Fiction de La Rochelle.

Publié le 30 nov. 2021
Pierre-Marc Durivage
Pierre-Marc Durivage La Presse

C’est la maison de production Terence Films qui sera responsable de l’adaptation de la série télé, qui a été diffusée à l’automne au Québec en six épisodes de 60 minutes. « Le Canada francophone a toujours été un riche creuset de dramatiques fortes et innovantes et nous sommes très heureux d’être encore une fois partenaires de Radio-Canada pour cette série, a déclaré dans un communiqué Denis Leroy, chef des formats scénarisés à Banijay France. Les récits de traumatisme et de résilience reprennent des thèmes universels et nous sommes impatients de voir de nouveaux auditoires être interpellés par cette histoire. »

Après raconte l’histoire d’une petite communauté ébranlée par un évènement meurtrier qui aura des conséquences physiques, psychologiques et sociales.

Par ailleurs, une autre création d’ici se retrouvera sur les écrans étrangers, cette fois en Finlande en version originale sous-titrée. La série pour adolescents Les petits rois a été acquise par YLE, le diffuseur public finlandais, qui la présentera dès le début 2022 sur sa plateforme de vidéo sur demande Areena, surnommée le « Netflix finlandais ».

« Nous sommes ravis de cette acquisition, s’est réjouie Mélanie Ratté, directrice principale, Distribution et développement des affaires internationales chez Zone3. Areena est une superbe plateforme qui connaît un succès immense, et nous saluons l’ouverture de YLE envers le contenu québécois de langue française. »

Les petits rois, disponibles depuis le 27 mai dernier sur TOU. TV Extra, a récemment été finaliste dans la catégorie « Best Live Action Kids Programme » aux Content Innovation Awards 2021, à Londres. La série réalisée par Julien Hurteau aborde des thèmes actuels tels que les privilèges, la non-hétéronormativité, le pouvoir et le consentement sexuel.