Chaque lundi, une personnalité nous fait part de ses émissions coups de cœur. Cette semaine, nous avons discuté avec l’auteur Patrick Senécal, qui signe la série d’anthologie Patrick Senécal présente, dont les nouveaux épisodes viennent d’atterrir sur Club illico.

Marc-André Lemieux
Marc-André Lemieux La Presse

The Wire (Sur écoute)

PHOTO FOURNIE PAR HBO

Wendell Pierce et Dominic West dans The Wire

Sur Crave

« C’est ma série préférée à vie. C’est une série de HBO qui présente une très, très dure réalité : celle des gangs de rue à Baltimore. C’est tellement réaliste qu’on dirait presque un documentaire. Les créateurs font confiance à l’intelligence du téléspectateur. C’est ce qui est remarquable : on nous prend pour des gens intelligents. C’est bouleversant sans jamais être tape-à-l’œil. Ce n’est jamais inutilement spectaculaire. C’est sorti au début des années 2000, mais selon moi, ça demeure inégalé. Il faut s’incliner devant ce qui est à peu près parfait. »

C’est comme ça que je t’aime

PHOTO BERTRAND CALMEAU, FOURNIE PAR LA PRODUCTION

C’est comme ça que je t’aime

Sur ICI Tou.tv

« Je suis très dur avec la fiction québécoise. En général, je trouve qu’on manque d’audace, je trouve qu’on est en retard… Et c’est la raison pour laquelle les jeunes délaissent nos séries ; on n’est pas assez audacieux. Mais quand j’ai regardé C’est comme ça que je t’aime, j’étais comme : “Wow ! On ose des affaires, on est wild, on est fou, on mélange les genres : humour absurde, policier, violence…” J’ai trouvé les dialogues hallucinants. [L’auteur] François Létourneau a un sens du dialogue hallucinant. Ce n’est pas seulement une bonne série québécoise ; c’est une bonne série tout court. De calibre international. »

The Office

PHOTO FOURNIE PAR LA BBC

Ricky Gervais dans The Office

Sur CBC Gem

« C’est la série la plus drôle que j’ai vue. La version britannique, c’est deux saisons de six épisodes d’une demi-heure, et c’est tout. C’est une série culottée. Ricky Gervais est l’un des gars les plus drôles qui existent. Il est très intelligent. Il n’a pas la langue de bois. Il n’a pas peur de faire des jokes qui dérangent. Dans notre époque un peu trop politiquement correcte, c’est quelque chose que j’apprécie beaucoup. J’ai regardé la version américaine [offerte sur Netflix]. J’ai trouvé ça très drôle et très bon. Pour un remake, c’est assez bien foutu, mais c’est beaucoup plus sage et gentil que l’original. »