Ça choque nombre de téléspectateurs que quatre hommes blancs hétérosexuels dominent le jeu de Big Brother Célébrités sur Noovo, qu’ils éliminent les femmes et les minorités les unes après les autres en jurant à la caméra qu’il ne s’agit que de stratégie, que les évictions n’ont rien à voir, voyons donc ! avec le sexe des concurrentes, leur orientation sexuelle ou la couleur de leur peau.

Publié le 8 févr. 2021
Hugo Dumas
Hugo Dumas La Presse

Moi, ce qui me frustre, c’est de voir des participantes « allumées » comme Camille Felton, 21 ans, dénoncer la domination du patriarcat dans le manoir de L’Île-Bizard sans lever le petit doigt pour démanteler ce « boys club » — on salue ici Martine Delvaux.

Si Camille Felton avait pensé deux coups à l’avance comme Jean-Thomas Jobin, elle aurait retourné sa veste et traîné Kim Clavel et (peut-être) Lysandre Nadeau dans l’alliance des Zamours, qui réunissait Varda Étienne, Maxime Landry, Richardson Zéphir et Rita Baga.

PHOTO FOURNIE PAR NOOVO

Rita Baga a été éliminée de la téléréalité Big Brother Célébrités, dimanche.

Ce regroupement aurait détenu assez de votes pour expulser François Lambert, Emmanuel Auger et Kevin Lapierre, trois joueurs que la « garderie » (ou la sous-alliance des condiments) n’apprécie pas du tout.

Mais non. Rien n’a bougé et la comédienne Camille Felton n’a rouspété que pour la forme, on dirait bien. Avec beaucoup d’enthousiasme, elle a même servi de pion pour éliminer Rita Baga dimanche soir, ce qui a été hyper décevant de sa part. Pour paraphraser Varda, « ça va être plate ici ». Fois mille, pour citer une autre téléréalité.

Après la sortie flamboyante de Rita Baga/Jean-François Guevremont, les larmes de crocodile de Claude Bégin, Jean-Thomas Jobin et Kim Clavel n’ont convaincu personne. Assumez donc vos gestes et n’essayez pas de faire pitié.

Maintenant, il faut que Varda Étienne, Maxime Landry et Richardson Zéphyr se bottent le derrière pour gagner des épreuves. Il y a quelque chose de souffrant à les voir se plaindre et assister à l’extinction de leur alliance sans qu’ils n’aient aucune possibilité de renverser la vapeur.

Mais c’est ça, Big Brother. Contrairement à Occupation double, où il n’y a pas de bible de règlements à respecter, la production de Big Brother ne peut pas intervenir à sa guise pour modifier l’histoire en cours de route. C’est ce qui donne souvent des résultats prévisibles comme celui de dimanche.

Dieu merci, après le règne ininterrompu de François Lambert, Emmanuel Auger (deux fois) et Claude Bégin, c’est une femme qui dirigera la maison cette semaine, soit Kim Clavel ou Lysandre Nadeau.

Elles auront enfin la possibilité de se — et de nous — débarrasser du comte Dracula, alias François Lambert, ou d’Emmanuel Auger, qui ne porte pas Kim, Lysandre ni Camille dans son cœur.

En même temps, les filles ont tellement l’air sous l’emprise des têtes fortes masculines qu’elles risquent de nous décevoir en poursuivant le massacre de l’alliance minoritaire. Si elles mettent Varda en danger, on saura que le « girl power » des Spice Girls n’aura été qu’un concept fumeux pour ces jeunes femmes.

La production de Cerebrum stoppée

La malchance frappe encore la série dramatique Cerebrum de Radio-Canada, me rapportent des taupes bien informées. Au printemps dernier, la COVID-19 avait repoussé le tournage de la deuxième saison de cette bonne télésérie de Richard Blaimert (Nouvelle adresse, Hubert et Fanny). Et voilà qu’un an plus tard, à deux semaines du premier coup de manivelle, la production a été arrêtée complètement pour une durée indéterminée.

PHOTO FOURNIE PAR RADIO-CANADA

Claude Legault dans la série Cerebrum

La raison ? L’acteur principal de Cerebrum 2, Claude Legault, est malade. « Claude Legault est en arrêt de travail pour épuisement professionnel. Il se repose et il pourrait être prêt à reprendre dans trois mois, deux mois, on ne le sait pas », m’indique l’agente de Claude Legault, Marie-Claude Goodwin.

Sur les 65 jours de tournage alloués à Cerebrum 2, Claude Legault en avait 38. L’équipe avait été convoquée le lundi 22 février pour entamer ce deuxième chapitre télévisuel. La mauvaise nouvelle leur a été communiquée il y a quelques jours.

Pour la productrice de Cerebrum 2, Josée Vallée, de Sphère Média, « c’est la santé de Claude Legault qui compte pour nous, l’important, c’est qu’il aille mieux ».

Évidemment, reporter un tournage de l’ampleur de celui de Cerebrum nécessite une réorganisation des horaires des autres acteurs et de celui des techniciens, en plus de réserver de nouveau les lieux de tournage. « C’est un gros casse-tête, on va voir ce qu’il est possible de faire dans les prochains mois », poursuit la productrice Josée Vallée.

Cerebrum tourne autour du psychiatre Henri Lacombe (Claude Legault) et de la policière Simone Vallier (Christine Beaulieu), qui avait enquêté sur la disparition de la femme (Évelyne de la Chenelière) du DLacombe.

La première saison de Cerebrum a été mise en ligne sur l’Extra de Tou.tv en août 2019, puis retransmise à la télé traditionnelle à l’hiver 2020. « C’est une situation bouleversante pour tout le monde et, bien sûr, je souhaite un prompt rétablissement à Claude », souligne l’auteur et coréalisateur de Cerebrum, Richard Blaimert.