(Los Angeles) L’audience de la cérémonie des Emmy Awards, équivalent des Oscars pour la télévision américaine, a atteint dimanche soir le niveau le plus bas de son histoire, malgré une soirée 100 % virtuelle sans accroc technique et généralement bien accueillie par la critique.

Agence France-Presse

Selon les chiffres communiqués lundi par la chaîne ABC, qui la retransmettait, la 72e édition des Emmy Awards a rassemblé seulement 6,1 millions de téléspectateurs aux États-Unis, contre 6,9 millions l’an dernier et 10,2 millions en 2018.

Pour justifier ce mauvais score, ABC souligne que la cérémonie se trouvait en concurrence avec de nombreuses compétitions sportives, comme le football américain et les séries éliminatoires des équipes de la NBA.

En raison de la pandémie de COVID-19, la soirée des Emmy Awards avait dû renoncer au traditionnel tapis rouge et à son défilé de vedettes en tenue de gala, ce qui a pu nuire à l’intérêt du public.

La cérémonie était animée par l’humoriste Jimmy Kimmel, quasiment seul dans une salle de Los Angeles depuis laquelle il s’adressait par visioconférence aux quelque 130 candidats en lice, qui se trouvaient chez eux.

Les heureux vainqueurs recevaient leur statuette à domicile, des mains d’un animateur vêtu d’une combinaison intégrale de protection biologique aux allures de smoking.

Une inventivité saluée par les médias spécialisés d’Hollywood, qui ont qualifié cette 72e édition de « triomphe de la production » (Variety) ou de « cérémonie mémorable » (Deadline).

Les grands vainqueurs de la soirée ont été la minisérie Watchmen, Succession dans la catégorie phare de la série dramatique, et la production canadienne Schitt’s Creek pour les comédies.