Accusée par la chanteuse Safia Nolin de harcèlement sexuel, d’agression physique et de racisme, Maripier Morin a annoncé jeudi prendre une pause de ses activités professionnelles et entamer une thérapie. En parallèle, certains de ses partenaires d’affaires, dont Bell Média et evenko, ont pris leurs distances avec l’animatrice télé.

Marissa Groguhé Marissa Groguhé
La Presse

La pause professionnelle de Maripier Morin prend effet « dès maintenant », a-t-elle déclaré dans un communiqué publié en après-midi jeudi.

« Je ne cherche pas à excuser mes gestes et mes paroles, je cherche plutôt à comprendre et surtout, à trouver l’aide dont j’ai besoin », a ajouté l’animatrice, en affirmant qu’elle consacrera cette période d’arrêt à prendre soin de sa santé physique et mentale.

« J’entame donc une thérapie avec des professionnels de la santé qui sauront m’aider. »

Cette annonce fait suite à ses excuses publiques, formulées la veille à l’endroit de Safia Nolin, qui l’accuse de l’avoir harcelée sexuellement, de l’avoir violemment mordue et d’avoir proféré des propos racistes lors d’une soirée dans un bar en mai 2018.

Maripier Morin a reconnu une partie des faits, admettant un « comportement répréhensible ».

Des partenaires se dissocient

Toutes les séries mettant en vedette Maripier Morin sur Z, VRAK et Crave seront retirées des ondes, a indiqué Bell Média à La Presse. « Bell Média ne tolère aucunement toute forme de harcèlement », nous a écrit par courriel Patrick Tremblay, chef des communications de l’entreprise.

Alors que le tournage de la deuxième saison de la série documentaire Mais pourquoi ? avait débuté plus tôt cette année, Bell Média ne tire pas de trait définitif sur l’émission animée par Maripier Morin et compte « réévaluer la situation ultérieurement ».

L’agence evenko, chargée du booking corporatif de l’animatrice, a également mis fin à leur entente. Tout comme la lunetterie montréalaise BonLook, partenaire de l’animatrice depuis des années, qui a rompu ses liens d’affaires avec elle jeudi.

« Nous avons pris la décision de mettre fin à notre partenariat avec Maripier Morin », a indiqué la marque dans un communiqué. « Les actions de cette dernière à l’endroit de Safia Nolin sont inacceptables et ne respectent pas les valeurs de BonLook que nous mettons en application à l’interne comme à l’externe. »

« Le respect a toujours été en tête de liste de nos valeurs en tant qu’organisation et nous appliquons une politique de tolérance zéro à l’égard du harcèlement sous toutes ses formes, a laissé savoir BonLook. Nous ne pouvons tolérer que quiconque associé à notre organisation agisse de la sorte. »

La marque automobile Buick, qui appartient à General Motors, s’est aussi dissociée de Maripier Morin.

Mercredi soir, c’est la marque de lingerie Blush qui annonçait retirer sa collection en collaboration avec l’animatrice télé de son site, après avoir « suivi de près la situation entre Safia Nolin et Maripier Morin ».

Jeudi, Maripier Morin a retiré toutes les publications de son compte Instagram.